Débarrassez-vous de vos acouphènes grâce au plus ancien arbre vivant

C’est un problème souvent passé sous silence. Un comble pour les patients qui en souffrent et qui vivent un enfer auditif permanent. Les acouphènes, ces sifflements et bourdonnements incessants ne laissent pourtant aucun répit, même pendant le sommeil.

En prime, les personnes qui en souffrent sont souvent mal prises en charge car dans la majorité des cas, les acouphènes ne sont pas des symptômes d’une maladie. Voilà pourquoi de nombreux patients ne peuvent pas bénéficier de traitement spécifique. 

Ils se retrouvent donc à choisir entre [1]:

  • Une thérapie comportementale et cognitive, pour apprendre à vivre avec cette gêne permanente,
  • La pose d’un générateur de bruits, pour tenter de minimiser les bourdonnements.
  • Ou un traitement à base d’anxiolytiques ou d’antidépresseurs, pour réduire l’anxiété et l’angoisse qu’ils induisent.

Des traitements considérés plutôt comme palliatifs (voire dangereux) qui n’apportent pas réellement de solutions. Alors avant de choisir parmi eux, je vous conseille plutôt de tenter votre chance auprès de cet arbre sacré d’Extrême-Orient, vieux de 250 millions d’années : le Ginkgo Biloba. Utilisé en Chine depuis plus de quatre mille ans, il serait aussi efficace qu’un médicament, mais surtout moins nocif [2]!

L’arbre préhistorique qui rend
obsolète les molécules synthétiques

Afin de démontrer les effets bénéfiques de cet arbre apparu avant les dinosaures, les chercheurs ont mené un contrôle randomisé auprès de 197 patients souffrant d’acouphènes chroniques. Ils ont ainsi pu comparer l’efficacité d’une supplémentation d’un extrait de Ginkgo Biloba (EGb 761®) avec la prise de pentoxifylline. Il s’agit d’un médicament classique utilisé pour dilater les vaisseaux sanguins et améliorer l’irrigation de l’oreille interne. 

Ceux qui ont testé l’extrait de Ginkgo Biloba ont reçu 120 mg, 2 fois par jour. Cependant, aucun des patients ne savait quelle substance leur était administrée.

Après 12 semaines d’intervention, les scientifiques ont évalué grâce à plusieurs questionnaires, l’évolution de différents paramètres tels que :

  • L’intensité des acouphènes,
  • Le degré de gêne qu’ils occasionnent,
  • L’anxiété,
  • Ainsi que les symptômes dépressifs.

Les résultats obtenus furent surprenants ! Les deux substances ont permis d’obtenir des améliorations significatives sur tous les paramètres étudiés.

Comprenez bien : l’extrait de Ginkgo Biloba est aussi efficace que le médicament chimique pour soulager les acouphènes. Cependant, il présente ­­­moins d’effets secondaires que le médicament le pentoxifylline.

Ce neuroprotecteur qui fait régner le silence

Pour traiter les acouphènes, le Ginkgo Biloba est particulièrement intéressant car il réduit la viscosité sanguine et permet une meilleure circulation du sang au niveau cérébral. Il va notamment favoriser la dilatation des vaisseaux et fluidifier le sang.

Une autre étude de 2014[3] démontre l’utilité du Ginkgo Biloba pour les problèmes d’acouphènes et de perte d’audition liés à un traumatisme acoustique. Selon la Fédération européenne des associations d’acouphéniques, les taux de réussite sont particulièrement élevés chez les personnes qui utilisent les extraits standardisés administrés dans les 3 premiers mois de l’apparition des symptômes, à des doses de 240 mg par jour[4] . Il est donc indispensable de ne pas laisser traîner le problème et d’agir dès l’apparition des premiers bourdonnements.

D’autres recherches ont démontré qu’au final le Ginkgo Biloba agit comme un neuroprotecteur. Cet arbre est d’ailleurs déjà utilisé depuis plus de 20 ans pour traiter les symptômes de démence sénile et des états de faiblesses comme les pertes de mémoire, la dépression, les troubles de la concentration et de la vigilance ou encore les maux de tête[5].

Mes dernières recommandations

Comme toutes substances actives, vous devez respecter un certain dosage. Il est généralement recommandé d’effectuer 2 prises de 120 mg dans la journée. 

Cependant, je vous conseille de vous diriger vers des produits standardisés qui contiennent 24% d’hétérosides et 6% de ginkgolides. Ceux non standardisés (à base de feuilles brutes) semblent provoquer des migraines chez de nombreuses personnes.

Autre point important : le Ginkgo Biloba est déconseillé si vous prenez certains médicaments tels que des anticoagulants, des antiarythmiques, des statines, des immunosuppresseurs ou encore des antihistaminiques. Ne vous lancez donc pas seul dans une supplémentation et faites-vous suivre par un médecin compétent.

Enfin, je vous recommande quoi qu’il arrive d’arrêter la prise de Ginkgo Biloba deux semaines avant toute intervention chirurgicale.

Bien à vous,

Eric Müller





Consulter les sources :

Sources :

[1] Acouphènes : bilan, traitement et prévention, Assurance Maladie, AMELI

[2] Ginkgo biloba extract EGb 761® versus pentoxifylline in chronic tinnitus: a randomized, double-blind clinical trial, International Journal of Clinical Pharmacy

[3] Tziridis K, Korn S, Ahlf S, Schulze H. Protective effects of Ginkgo biloba extract EGb 761 against noise trauma-induced hearing loss and tinnitus development. Neural Plast. 2014;2014:427298.

[4] 2. Bone, Mills, «Principles and Practice of Phytotherapy: Modern Herbal Medicine », 2nd édition (8 janvier 2013).

[5] 18 : Weinmann S, Roll S, Schwarzbach C, Vauth C, Willich SN. Effects of Ginkgo biloba in dementia: systematic review and meta-analysis. BMC Geriatr. 2010 Mar 17;10:14. Review. PubMed PMID: 20236541; PubMed Central PMCID: PMC2846949.

Crédits : Blue Corner Studio – Shutterstock.com

 

 


4.5 2 votes
Évaluation de l'article

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

3 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Éva Fuzessery
7 mois il y a

Bonjour, j’aurais encore une question: y a-t-il une marque de Ginco bilobé qui ne contient pas d’additifs? Car la marque Recordati Ginkor fort contient 3 additifs: oxyde de fer jaune E172, indigotine, dioxyde de titane E171. J’ai entendu dire que ces additifs sont nocifs, Qu’en pensez vous? Merci d’avance Éva F.

Éva Fuzessery
8 mois il y a

Quelle marque de Ginco Biloba contienne 24% d’hétérosides et 6% de ginkgolides? Et où peut-on se le procurer? Merci Éva F.

Angélique
2 mois il y a
Reply to  Éva Fuzessery

Pareil , je suis intéressée