Quand les jus de fruits deviennent un poison

Quand les jus de fruits deviennent un poison

Le business des jus de fruits se chiffre en milliards d’euros et ce n’est pas prêt de s’arrêter1.

Et pour cause, les jus de fruits jouissent d’une excellente réputation.

On parle d’un produit bon pour la santé qui permet de faire le plein de vitamines.

En plus, il existe une multitude de textures et de saveurs à disposition, des plus classiques aux plus exotiques.

En résumé, les jus de fruits sont vendus comme du plaisir, de l’énergie et même de la santé en bouteille.

Vraiment ?

Et si tout cela n’était qu’une illusion ?

Que boit-on exactement ?

Dans les rayons des supermarchés, l’emplacement réservé aux jus de fruits ne passe pas inaperçu.

C’est un festival de bouteilles colorées, avec des mentions toutes plus alléchantes les unes que les autres : « multivitaminé », « réveil en forme », « antioxydant », « énergie », « douceur exotique », etc.

Le choix s’élargit encore lorsqu’on se retrouve devant les nectars, les pur jus, les jus concentrés, les jus pressés, avec ou sans pulpe…

Bref, il y en a pour tous les goûts.

Pour nous y retrouver, faisons rapidement le tour des principales formes de jus :

  • Lorsqu’il est mentionné jus « frais » ou « pur jus de fruits », il s’agit d’une boisson sans addition de sucre, de colorant ou conservateur.

Les fruits sont simplement pressés pour en extraire le jus.

  • Les « 100% jus de fruits » peuvent contenir du sucre ajouté ou de l’acide ascorbique pour la conservation.
  • Les jus « concentrés » se présentent comme une purée de fruits épaisse car le producteur en a retiré toute l’eau, afin de réduire le poids de la matière première et donc les coûts de transport.

Ce n’est qu’une fois la purée de fruit arrivée en usine, que les industriels rajoutent l’eau manquante.

Ce type de jus a perdu l’ensemble de ses vitamines et de son goût lors du processus de concentration, qui utilise l’évaporation (la chaleur détruit les vitamines).

C’est lors de la transformation finale du produit que sont ajoutées des vitamines de synthèse et des arômes naturels.

En revanche, ces jus ne contiennent ni colorant ni conservateur conformément à la réglementation.

  • Le nectar de fruits contient entre 25 % et 50 % de jus concentré, le reste n’est que de l’eau et du sucre.

Ils ne contiennent ni colorant ni conservateur.

  • Les smoothies, quant à eux, sont fabriqués à partir d’une purée de fruits mixée avec de l’eau, du yaourt ou du lait.

L’ajout de sucre, de conservateurs et de colorants est autorisé dans ce type de produit.

De l’eau sucrée sur votre table

Les fruits frais possèdent de nombreux atouts nutritionnels.

En premier lieu, des fibres et des vitamines antioxydantes.

Or avant de finir en bouteille, le jus subit des transformations qui lui font perdre tous ses bienfaits pour la santé.

La pulpe, qui est conservée dans certains jus, contient bien des fibres mais leur qualité est loin d’égaler celle que l’on trouve dans un fruit entier.

Inutile de vous préciser que les jus sans pulpe, eux, n’en contiennent plus du tout.

Quant aux vitamines, elles sont détruites par la pasteurisation, ce qui entraîne une baisse de 26 % du potentiel antioxydant des jus de fruits qui subissent ce traitement2.

De plus, les vitamines sont de façon générale très sensibles à la lumière et à la chaleur.

Par conséquent, il en reste très peu une fois que vous ouvrez votre bouteille.

Et cela est d’autant plus vrai s’il s’agit d’une bouteille transparente (mieux vaut privilégier les bricks), si vous tardez à boire votre jus ou si vous le laissez à température ambiante.

Sachez que, même dans le cas d’un jus fait maison, il faut le boire dans l’heure qui suit si l’on veut bénéficier de tous ses nutriments.

Maintenant, je vous laisse imaginer ce qu’il reste de vitamines dans un jus qui a subi de nombreuses transformations, qui a été embouteillé, transporté, et qui a séjourné plusieurs jours dans votre frigo…

Dans la majorité des cas, vous n’aurez dans votre verre que de l’eau et une grande quantité de sucre.

Quoi qu’il en soit, si vous êtes un indécrottable adepte des jus du commerce, privilégiez la flash-pasteurisation, qui préserve mieux le goût et les vitamines des fruits et veillez à choisir des jus de fruits frais ou des pur jus de fruits.

Un impact sur la santé bien dissimulé

Les jus de fruits ont plutôt bonne presse et bien souvent, on les achète en pensant bien faire.

Malheureusement, la vérité n’est pas très réjouissante.

Il vous faut savoir que :

  • 1 litre de jus de fruits contient autant de sucre qu’1 litre de soda (19 sucres)3.
  • Ce sucre est essentiellement du fructose, qui, consommé en grande quantité (au-dessus de 25 g par jour) est transformé et stocké en graisse.

De plus, les recherches ont montré que le fructose perturbe la communication entre les neurones et augmente les niveaux de certaines molécules toxiques dans le cerveau4.

Il aurait également tendance à favoriser la production de cytokines pro-inflammatoires5 et à endommager le foie.

  • Lorsque vous buvez un jus de fruit pauvre en fibres, le sucre qu’il contient passe rapidement dans le sang (alors que les fibres ont la capacité de freiner ce phénomène).

Cela concourt à la production de pics de glycémie qui peuvent, à leur tour, mener au diabète6.

Inversement, une étude qui comprenait 187 382 participants a montré qu’une consommation de fruits entiers était significativement associée à un risque plus faible de diabète de type 27.

  • Une vaste étude à mis en avant le fait que les boissons sucrées, y compris les jus de fruits, étaient liées à un risque de mortalité plus élevé8.

Dans l’idéal, il ne faudrait pas dépasser un verre par jour pour éviter un risque accru.

En conclusion, il me semble nécessaire d’insister sur le fait que les jus de fruits industriels ne sont en aucun cas bénéfiques à la santé.

Un jus de fruits frais maison sera bien plus profitable, et si vous en avez les moyens, l’extracteur de jus reste l’option la plus saine.

Ce procédé préserve en grande partie les fibres et les vitamines et permet également de profiter des multiples bienfaits des jus de légumes.

Enfin, si comme moi, vous ne pouvez pas vous passer de la douceur d’un bon fruit, croquez dedans à pleine dents et choisissez-le de saison.

Et gardez le jus uniquement comme une alternative gourmande de temps à autre.

Êtes-vous un grand consommateur de jus de fruits ?

Vous méfiez-vous des jus industriels ?

Naturellement vôtre.

Stéphane Morales pour Eric Müller

Sources:

[1] https://www.businesscoot.com/fr/etude/le-marche-des-jus-de-fruits-france
[2] Vieira FN, et al. Long-Term Effect on Bioactive Components and Antioxidant Activity of Thermal and High-Pressure Pasteurization of Orange Juice. Molecules. 2018
[3] Boulton J, et al. How much sugar is hidden in drinks marketed to children? A survey of fruit juices, juice drinks and smoothies. BMJ Open. 2016
[4] Meng Q, et al. Systems nutrigenomics reveals brain networks linking metabolic and brain disorders. EBioMedicineApril 21 2016 eBioMedicine 21 April, 2016
[5] Jones N, et al. Fructose reprogrammes glutamine-dependent oxidative metabolism to support LPS-induced inflammation. Nat Commun. 2021
[6] Drouin-Chartier JP, et al. Changes in Consumption of Sugary Beverages and Artificially Sweetened Beverages and Subsequent Risk of Type 2 Diabetes: Results From Three Large Prospective U.S. Cohorts of Women and Men. Diabetes Care. 2019
[7] Muraki I, et al. Fruit consumption and risk of type 2 diabetes: results from three prospective longitudinal cohort studies. BMJ. 2013
[8] Collin LJ, et al. Association of Sugary Beverage Consumption With Mortality Risk in US Adults: A Secondary Analysis of Data From the REGARDS Study. JAMA Netw Open. 2019

5 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

3 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Susi
9 mois il y a

Les jus biotta sont de bonne qualité!

MELIANE
10 mois il y a

Pour être sûr Faire soit-même son jus de fruit ! encore faut-il avoir son propre jardin avec des arbres d’un autre âge rescapés du desastre intentionnel prémédité , tout ce qui est vendu est trafiqué , j’ai fait quelques expériences  » douteuses « en achetant des marques connues !! 1 ,ou 2 jus en bouteilles et le résultat EST TRÈS REVELATEUR «  » brulures d’estomac, diarrhées. et autres désagréments….. (( on sait depuis longtemps que toutes les eaux en bouteilles  » plastique  » qui ont envahi la planète sont chargées en métaux lourds…et que les additifs de conservations ajoutés ne sont pas là pour faciliter une bonne santé ! les grands lobbys dont UN très connu ; ont fait disparaitre les emballages en verre , afin d’accélérer le processus de dégradation dans son ensemble .. en ce qui concerne les fruits ou légumes le résultat est idem «  » entre les pesticides , les manipes génétiques faites sur tous genres que reste-il ??? seulement une IMAGE ..un souvenir … ce que nous consommons aujourd’hui n’a plus de VIE CELA IMPLIQUE malheureusement toutes les espèces ; tout est dénaturé (( une destruction à grande échelle )) la frénésie du moment est la deforstation ou le saccage de tout ce qui est encore porteur de son ADN originel , pour celui qui veut s’en donner la peine  » tout est vérifiable  » perso je ne fais pas de politique , je me contente d’observer , ce que tout le monde peut voir .

Chantal
10 mois il y a

Oui tout a fait de votre avis , on ne fait que du jus maison et consommons des fruits frais , c’est plus naturel , on ne connait pas trop ce que contiennent tous ces jus en bouteilles , j’ai par le passé goutté quelques fois mais trop de sucre !!!!!