Le cumin, prenez-en de la graine !

Le cumin, prenez-en de la graine !

Le cumin (Cuminum cyminum), voilà une petite graine qui donne du caractère à nos plats mijotés.

Il entre dans la composition de nombreux mélanges d’épices, comme le curry, le garam masala ou le ras el hanout.

C’est une épice phare de la cuisine orientale.

 

 

On peut l’utiliser moulu dans les potages, les plats en sauce ou encore les salades, et il se marie très bien avec le fromage comme le munster.

S’il est utile à la digestion lorsqu’on s’en sert en cuisine, c’est surtout sous forme de tisane et d’huile essentielle que le cumin révèle tout son potentiel thérapeutique.

Pour une digestion sans accrocs

Les épices sont utilisées depuis des millénaires pour la saveur qu’elles apportent à la nourriture, mais ce n’est pas là leur seul avantage.

Elles sont également bien utiles pour conserver les aliments et sont d’une aide précieuse pour la digestion.

Presque toutes possèdent cette formidable qualité.

Pensez au gingembre, à la cardamome, à la cannelle, aux graines de fenouil, etc.

Le pan masala, qui est servi en fin de repas en Inde, en est le parfait exemple.

Il est composé d’un mélange traditionnel de graines, d’aromates et d’épices variées, qui permettent d’éviter les ballonnements et les flatulences.

Le cumin, quant à lui, renferme des nutriments intéressants comme le magnésium, le calcium, le phosphore, le potassium, le zinc, et même quelques vitamines, mais comme il est utilisé en très petite quantité en cuisine il n’apporte finalement que très peu de ces nutriments à l’organisme.

Une huile essentielle aux vertus apaisantes

Les graines de cumin contiennent entre 3 et 5 % d’huile essentielle riche en monoterpènes et en thymoquinone, dont la grande qualité thérapeutique repose sur ses effets apaisants.

Elle agit aussi bien sur la digestion, en calmant les spasmes douloureux dus aux gaz et aux ballonnements, que sur les maux du corps et de l’esprit.

Voici comment l’utiliser en toute sécurité en fonction de votre problématique :

  • Si vous souffrez de douleurs articulaires liées à des rhumatismes ou à de l’arthrite, l’idéal est de masser les zones touchées.

Pour cela, vous devez diluer 30 gouttes d’huile essentielle de cumin dans 30 ml d’huile végétale (l’équivalent de deux cuillères à soupe).

Si l’huile est un peu chaude, c’est encore mieux ; le massage n’en sera que plus agréable et relaxant.

  • Si ce sont plutôt vos nerfs qui sont mis à rude épreuve, l’huile essentielle de cumin vous aidera à calmer votre stress, vos angoisses, et vous permettra de retrouver le sommeil.

Procédez au même mélange que pour le massage des articulations mais appliquez cette fois-ci quelques gouttes en légers massages circulaires sur votre nuque et sur votre plexus solaire avant de vous coucher.

  • Pour mieux digérer, il vous suffit de diluer deux gouttes d’huile essentielle dans une demi-cuillère à café d’huile végétale et de prendre le mélange par voie orale (deux gouttes sur un comprimé neutre fonctionne aussi) juste après vos principaux repas (donc trois fois par jour maximum).

Quelques précautions à prendre néanmoins :

  • L’huile essentielle de cumin est photosensibilisante.

Si vous l’appliquez sur votre peau, ne vous exposez pas au soleil pendant au minimum 12 h après application.

  • L’huile essentielle de cumin ne doit pas être utilisée pendant la grossesse et l’allaitement, ni chez les enfants de moins de 6 ans.
  • Elle peut être irritante pour la peau, veillez donc à toujours bien la diluer et à éviter un usage externe intensif.
  • A forte dose, elle a des effets sur le système nerveux (psychotrope), ne dépassez jamais les doses prescrites !
  • Elle a un effet anti-œstrogène possible à prendre en compte en cas de traitement hormonal.

Une petite graine aux grands effets

Le cumin dévoile quelques propriétés inédites aux scientifiques qui en explorent le potentiel thérapeutique.

  • Action anti-cancer

Ainsi, quelques études ont fourni des preuves que le cumin pouvait avoir des effets puissants contre certains cancers.

Il a été démontré que le carcinome de la langue pouvait être combattu par une émulsion d’huile essentielle de cumin1.

D’autres études ont mis en avant les flavonoïdes contenus dans le cumin.

Ils sont notamment pressentis comme candidats pour de futurs médicaments de chimiothérapies, notamment préventives, contre le cancer du sein2.

En parallèle, avec sa capacité à éradiquer Helicobacter Pylori, la bactérie impliquée dans la survenue du cancer de l’estomac, le cumin agit aussi comme un agent préventif à ne pas négliger.

  • Action anti-inflammatoire

Enfin, avec son action anti-inflammatoire et protectrice des muqueuses, il soulage les brûlures d’estomac.

Mais les pouvoirs inattendus du cumin ne s’arrêtent pas là.

  • Action antidiabétique

Les recherches ont confirmé ses effets sur la glycémie3 4 et son action favorable en cas de diabète de type 2 ou de pré-diabète.

Et encore !

  • Action antibactérienne

Parmi ses nombreux supers pouvoirs, il ne faut pas oublier son activité antimicrobienne impressionnante.

Une étude5 s’est attachée à en mesurer les effets contre toutes les principales bactéries pathogènes d’origine alimentaire.

Pas une n’a résisté aux composés bioactifs du cumin (le principal étant le cuminaldéhyde, le composé aromatique qui donne son odeur et son goût au cumin) !

Parmi ces bactéries, il y avait entre autres l’Escherichia coli et la Salmonelle, deux agents pathogènes courants, que l’on trouve dans la nourriture et qui peuvent avoir de graves conséquences pour la santé.

L’huile essentielle de cumin a montré la plus forte activité antimicrobienne contre le Bacillus cereus, responsable d’intoxications alimentaires provoquant des diarrhées.

Ses effets étaient aussi puissants que ceux de la tétracycline, un antibiotique reconnu !

Ceci explique sans doute la raison pour laquelle le cumin a été de tout temps utilisé de façon empirique dans les pays chauds pour conserver les aliments et se préserver des intoxications.

Nos ancêtres savaient ce qu’ils faisaient !

L’idéal au quotidien ? L’infusion de graines de cumin

Cette infusion fait partie des grands classiques recommandés en naturopathie.

Si elle est conseillée en priorité pour les problèmes digestifs, elle peut aussi convenir pour accompagner certains autres troubles, comme :

  • La rétention d’eau

L’infusion de cumin est diurétique (une cuillerée à café de cumin pour 250 ml d’eau bouillante), elle contribue à une bonne élimination urinaire et favorise le nettoyage du système rénal.

Vous pouvez en prendre jusqu’à quatre tasses par jour, tout en continuant à bien vous hydrater.

  • L’aménorrhée (absence ou retard de menstruation)

Le cumin facilite le flux menstruel et soulage les symptômes associés à la menstruation, comme les crampes et les douleurs abdominales.

Dans ce cas, il est conseillé de boire une infusion deux à trois fois par jour et également de se masser le bas ventre avec du cumin sous forme d’huile essentielle (30 gouttes d’huile essentielle de cumin dans 30 ml d’huile végétale) une fois par jour.

  • Favoriser la lactation

Le cumin peut aussi être utile pour les jeunes mamans qui allaitent.

Une tisane à base de cumin, d’anis, et de graines de fenouil est idéale.

Comptez 1 cuillère à café de graines de fenouil, d’anis vert et de cumin par tasse (250 ml), à faire infuser à couvert pendant 5 à 10 minutes, pour 2 à 3 tasses par jour.

Attention cependant, la consommation d’anis est déconseillée en cas d’antécédents de cancer hormono-dépendant.

La consommation de cumin peut également entraîner une réaction allergique.

C’est assez rare, mais je me dois de le signaler.

En effet, le cumin appartient à la famille des apiacées, comme le fenouil ou le céleri.

En cas de doute, il est conseillé de consulter un professionnel de santé.

Pour finir cette lettre sur le cumin, j’aimerais ajouter une petite précision.

Il y a parfois confusion entre le cumin et la nigelle, qu’on appelle aussi cumin noir.

 

 

Ils n’ont pourtant rien à voir.

Le cumin, Cumimum cyminum, est une petite plante de la famille des Ombellifères (Apiacées) tandis que la nigelle appartient à la famille des Renonculacées.

Leurs effets sur la santé sont différents, il s’agit donc de ne pas se tromper lors de vos achats.

Aimez-vous le cumin en cuisine ou en infusion ? Partagez vos recettes en commentaire de cette lettre.

Saviez-vous qu’il présente autant d’effets bénéfiques pour la santé ?

Naturellement vôtre

Stéphane Morales pour Eric Müller

Sources:

[1] Nirmala MJ, et al. Ultrasonic Nanoemulsification of Cuminum cyminum Essential Oil and Its Applications in Medicine. Int J Nanomedicine. 2020
[2] Goodarzi S, et al. Cuminum cyminum fruits as source of luteolin- 7-O-glucoside, potent cytotoxic flavonoid against breast cancer cell lines. Nat Prod Res. 2020
[3] Kaur G, et al. Pharmacodynamic interaction of cumin seeds (Cuminum cyminum L.) with glyburide in diabetes. J Complement Integr Med. 2019
[4] Tavakoli-Rouzbehani OM, et al. The effects of Cuminum cyminum on glycemic parameters: A systematic review and meta-analysis of controlled clinical trials. J Ethnopharmacol. 2021
[5] Wongkattiya N, et al. Antibacterial activity of cuminaldehyde on food-borne pathogens, the bioactive component of essential oil from Cuminum cyminum L. collected in Thailand. J Complement Integr Med. 2019

4 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
laura
8 mois il y a

J’adore le parfum, le goût du cumin. il se marie parfaitement avec la carotte, les currys de pois chiches ou autre, terrine de courgettes….
Merci pour vos articles passionnants

niort
8 mois il y a

j’adore le cumin et le cuisine régulièrement. Mes enfants le reconnaissent d’ailleurs, sans que je leur dise.
ces petites graines sont des merveilles de la nature tout comme la majorité des phyto;
merci pour tous vos messages

RENEE TREMBLAY
9 mois il y a

Bonjour, j’aimerais savoir pour me faire des infusions de cumin, faut t’il le faire avec du cumin moulu ou en graines. Merci et tres belle article. Pouvez vous me répondre par gmail, si oui mon adresse est( renee.11tremblay@gmail.com) Merci

S. Morales
8 mois il y a
Reply to  RENEE TREMBLAY

Bonjour Renée et merci de suivre mes publications. Le mieux est d’utiliser le cumin en graines et de filtrer votre infusion avant de la boire. Bien à vous.