La vérité sur les aliments cuits au micro-ondes

Il a envahi la plupart des cuisines depuis les années 1980 et se retrouve aujourd’hui dans 80% des foyers Français. Sa praticité a fait de lui un équipement phare pour cuisiner. Cuire, réchauffer, décongeler, avec votre micro-ondes vous pouvez presque tout faire.

Malgré son utilisation massive, les doutes sur ses potentiels effets néfastes sur notre santé persistent. Certaines personnes évitent même de s’en servir de peur de développer des pathologies. Il faut dire qu’il a la réputation de « dénaturer » les aliments. Mais quel mode de cuisson ne le fait pas ?

Ne vous laissez plus tromper par cette expérimentation

Il existe une manière très simple de fausser les conclusions d’une expérimentation.

Et le cas de celle souvent citée pour déterminer la toxicité de votre micro-ondes en est le parfait exemple.

Le test consiste à arroser deux plantes identiques. L’une avec de l’eau portée à ébullition au micro-ondes, l’autre avec de l’eau filtrée. Résultat : au bout du 9e jour, la première plante a perdu toutes ses pousses et semble très mal en point, alors que la seconde est en pleine forme.

Ainsi, il serait facile d’en conclure que le micro-ondes dégage des actifs toxiques. Et s’il est capable de détruire une plante en moins de 10 jours, quels effets néfastes induit-il sur notre santé ?

En réalité, l’étude est faussée puisque l’eau chaude est un bon désherbant [1]. Il est donc normal que la plante ayant reçu de l’eau sortant directement du micro-ondes finisse par mourir ! Une fois refroidit, il n’existe aucune différence entre un verre d’eau chauffée au four à micro-ondes et le même verre d’eau chauffé sur la gazinière à la même température.

Il serait donc absurde de conclure de cette expérience que le micro-ondes est dangereux.

Ne craignez plus cette agitation de molécules

L’agitation des molécules que provoque le micro-ondes ne devrait pas vous inquiéter outre mesure. Selon Anne Perrin, docteure en biologie spécialisée dans le domaine des risques électromagnétiques, sous n’importe quelle chaleur (four traditionnel, passage à la poêle…), les molécules sont agitées, et la structure des aliments évolue.

C’est le principe même de la cuisson.

À partir du moment où vous cuisez un produit, de nouvelles substances apparaissent et d’autres existantes sont partiellement détruites. Ainsi, un aliment cuit à 100 degrés au four, à la casserole ou au micro-ondes aura subi les mêmes transformations chimiques[2].

Serait-il le mode de cuisson le plus sain ?

Vous le savez, plus vos légumes cuisent longtemps, plus ils perdent leurs vitamines et minéraux. Car, une fois chauffés, les nutriments ont tendance à passer dans l’eau de cuisson. Cela concerne principalement les vitamines (surtout la C) et les antioxydants. Ce phénomène dit de « lessivage » est beaucoup plus important lorsque vous faites bouillir vos légumes par exemple [3].

C’est là où votre micro-ondes présente 2 avantages : sa rapidité et sa basse température de cuisson.

Il serait ainsi l’une des meilleures options pour préserver au mieux les nutriments [4]! La cuisson vapeur, plus douce, reste tout de même celle qui techniquement en conserve le plus.

L’idéal serait alors d’opter pour une cuisson vapeur au micro-ondes, car elle utiliserait moins d’eau et réduirait le phénomène de lessivage.

Ces fausses rumeurs qui font peur

Je tenais à préciser un point important. Si le micro-ondes utilise des ondes pour chauffer les aliments, cela ne signifie pas qu’elles se retrouveront dans votre alimentation. Et cela est valable même lorsque votre appareil est éteint.

Ainsi, l’OMS précise qu’il est « important de prendre conscience que la nourriture cuite dans un four à micro-ondes ne devient pas radioactive ». Autrement dit, vous n’avez aucun risque de vous irradier le corps en mangeant de la nourriture chauffée au four à micro-ondes. [5]

Autre point important : ce mode de cuisson n’est pas cancérigène[6]. D’après les recherches du physicien Jean-Michel Courty, s’il existait des vrais soucis de santé publique, en plus de 40 ans d’utilisation, les statistiques l’auraient montré.

Les principes d’usage à connaître

Comme tout appareil de cuisson, il convient cependant d’éviter quelques erreurs.

Et cela commence par bien choisir les plats que vous passez au micro-ondes.

Je vous conseille de privilégier ceux en céramique, en porcelaine, en verre et en silicone spécial micro-ondes.

Évitez à tout prix les récipients métalliques, le papier d’aluminium ou ceux en plastiques qui peuvent relâcher des substances toxiques tels que des perturbateurs endocriniens sous l’effet de la chaleur. Cela peut provoquer un courant électrique et l’embrasement du micro-ondes.

De plus, certains aliments supportent mal ce type de cuisson[7].

C’est le cas :

  • Des viandes (surtout en décongélation).
  • Des champignons, réchauffés ils vont gonfler dans l’estomac et peuvent provoquer des ballonnements.
  • Des pommes de terre car elles contiennent des glycoalcaloïdes. Cuites au micro-ondes, elles vont libérer des substances toxiques qui favorisent le développement des bactéries et peuvent causer des troubles digestifs.
  • Des feuilles d’épinards. Réchauffés, ils libèrent des molécules de nitrates qui deviennent cancérigènes sous les rayons ultraviolets.
  • Des piments, au risque de vous piquer les yeux à l’ouverture de votre micro-ondes.
  • Des sauces (surtout de tomate) et autres préparations qui risquent de s’évaporer et de se projeter à l’intérieur de votre appareil.
  • Des fruits de mer : non seulement ils peuvent exploser, mais ils ont tendance à devenir caoutchouteux.

Enfin, ma dernière mise en garde concerne l’ébullition tardive. Les parois des récipients n’étant pas chauffées, les bulles de vapeurs formées lors de la cuisson n’ont nulle part où s’accrocher. Ainsi, elles se libèrent lorsqu’un élément extérieur est introduit dans votre préparation chaude (une cuillère par exemple). Ce phénomène peut faire déborder le liquide de son contenant et vous brûler. Attendez donc 30 secondes avant de boire ou de manger un aliment qui sort de votre appareil.

Bien à vous,

Eric Müller





Consulter les sources :

Sources :

[1] Les désherbants naturels : vinaigre, eau bouillante, bicarbonate…, Gerbeaud

[2] Le four micro-ondes est-il oui ou non néfaste pour la santé ?, Jean Michel Courty, physicien et professeur à de physique à l’Université de la Sorbonne.

[3] Le docteur Philippe Pouillart, enseignant-chercheur en pratique culinaire et santé à l’Institut polytechnique UniLaSalle à Beauvais

[4] Gwendolyn A. et al., Critical Reviews in Food Science and Nutrition, 1982, doi: 10.1080/10408398209527340

[5] Champs électromagnétiques et santé publiques Fours à micro-ondes, Organisation Mondiale de la Santé

[6] Santé Canada, « Questions de sécurité concernant le rayonnement des fours à micro-ondes ».

[7] Miller B.J. et al., Food Chem. Toxicol., 1989, doi: 10.1016/0278-6915(89)90131-2.

Crédits : ©goffkein.pro-Shutterstock.com


2.2 13 votes
Évaluation de l'article

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

6 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Claire
25 jours il y a

Bonjour
Prenez avec votre pendule le taux vibratoire d’un verre d’eau avant et après être passé au micro onde. Après passage au micro onde le taux vibratoire de l’eau est nul, l’eau est donc morte, comme tout autre aliment d’ailleurs

Anne
26 jours il y a

Bonjour monsieur,
ce qui me vient immédiatement à l’esprit, concernant l’expérimentation dont vous parlez en début de lettre (micro-ondes/eau filtrée) : pourquoi n’attend-on pas, pendant une heure au moins, que l’eau chauffée au micro-ondes se refroidisse ? Pour verser ensuite l’eau « micro-ondes » et l’eau filtrée dans leurs pots respectifs., lesquels recevraient chacun une eau froide. Dans ce cas, l’eau froide « micro-ondes » aurait-elle encore ce pouvoir de détruire la plante, ou à tout le moins d’entraver son épanouissement ? Ou cela ne jouerait-il pas ? C’est toute la question du long terme qui serait posée, et qui n’est pas sans intérêt. .

Bernard CHARRÉ
26 jours il y a

C’est une bonne mise au point. N’oublions pas aussi qu’il est dangereux de mettre des œufs avec leur coquille dans le micro onde, car l’explosion de l’œuf peut provoquer de graves blessures.Il existe des petits récipients pour les irréductibles amateurs de cuisson d’œuf au micro-onde
Mais je crois que tout le monde sait cela.

Alexis
26 jours il y a

Bonjour, vous oubliez/éludez complètement l’inconvénient principal du micro-onde qui détruit complètement la vitamine C et d’autres vitamines. Alors certes ça ne représente pas un danger mais c’est un point d’attention essentiel. En résumé, lorsque l’on place un aliment au micro-onde, l’on en détruit une grande partie de ses vitamines.

Christine
26 jours il y a
Reply to  Alexis

Oublié aussi le lait ou tout ce qui en contient … A NE PAS CHAUFFER AU MICRO ONDE qui provoque oxydation de certains composés du lait ce qui est cancérigène

Boutin
26 jours il y a

Bonjour, je trouve votre article interessant mais je ne trouve pas judicieux l’exemple de l’eau chaude, en effet comme vous le dites une plante ne supporte pas d’être arrosé avec de l’eau bouillante et meurt obligatoirement, je pense qu’il ni a pas besoin de faire de hautes études pour le savoir, alors pourquoi la plante de droite semble t’elle être effectivement en parfaite santé … c’est impossible, donc rien n’est crédible.Soit dans la vrai expérience on a pris soin de faire refroidir l’eau avant arrosage et alors cela pose question sur l’usage du micro-ondes, soit c’est prendre les gens pour des idiots…Désolée mais ça m’agace