Comment préserver votre vue grâce à votre alimentation ?

Comment préserver votre vue grâce à votre alimentation ?

La vision est connue comme le sens suprême parmi les cinq sens. C’est aussi l’un des seuls systèmes à ne pas vieillir avant 13 ans avec une rétine qui possède le taux de métabolisme le plus élevé du corps humain !

Il faut percevoir votre système visuel comme un organe essentiel, tel que le foie ou le cœur, que vous devez entretenir.

Nous recherchons souvent des aliments pour mieux vieillir ou encore renforcer notre système immunitaire, mais nous pensons rarement à ceux qui favorisent notre vision. C’est regrettable !

Car lorsqu’il s’agit de protéger notre vision, ce que nous mangeons peut affecter ce que nous voyons. Certaines vitamines et minéraux présents dans les aliments peuvent jouer un rôle dans la prévention de deux causes courantes de problèmes de la vision [1]:

  • Les cataractes (zones troubles dans le cristallin de l’œil).
  • La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) – une condition qui provoque une perte de vision dans la macula, la partie de l’œil qui contrôle la vision centrale.

La vitamine A, la garante de la santé de vos yeux

La fonction principale de la vitamine A est de maintenir vos yeux en bonne santé. Les cellules de la vision de jour comme de nuit en ont besoin pour fonctionner. Mais elle sert aussi à :

  • protéger la cornée et la rétine,
  • prévenir de la perte de la vision dû à la DMLA,
  • à réduire la sécheresse causée par un temps d’écran excessif.
  • fabriquer les bâtonnets dans le système nerveux de l’œil.

Un apport insuffisant en vitamine A peut altérer la vision nocturne et provoquer des troubles oculaires. La carence en vitamine A est d’ailleurs la première cause de cécité dans de nombreuses zones d’endémie [2].

Vous en trouverez facilement dans divers aliments : fruits et légumes jaunes et oranges comme la carotte, la patate douce, la citrouille, les tomates, les poivrons, les mangues, le melon. Elle est aussi riche dans le foie de mouton, de poulet, de bœuf, de porc, les produits laitiers et les œufs.

Les autres nutriments à considérer

Certaines preuves scientifiques montrent que les vitamines et minéraux antioxydants alimentaires (C et E, et le minéral zinc) peuvent aider à prévenir la progression de la dégénérescence maculaire.

La rétine, en particulier la macula, est considérée comme un environnement de stress oxydatif élevé. Cela signifie qu’il existe une abondance de radicaux libres, des molécules qui endommagent les protéines et l’ADN dans les cellules. Les antioxydants les combattent et aident à protéger la rétine de ces dommages.

Il n’est d’ailleurs pas rare de se voir prescrire des suppléments en vitamine E et C après une chirurgie oculaire [3].

Autres nutriments intéressants : la lutéine et la zéaxanthine. Ces caroténoïdes présents dans la rétine ont des propriétés antioxydantes et améliorent la densité des pigments dans la macula. Ils protègent les cellules de la zone maculaire en absorbant l’excès de lumière bleue et ultraviolette et en neutralisant les radicaux libres. La lutéine et la zéaxanthine se trouvent généralement ensemble dans les aliments.

Enfin, l’apport alimentaire en acide gras oméga-3 DHA (acide docosahexaénoïque) peut faire la différence sur votre santé rétinienne.

Le DHA est présent à des concentrations élevées dans les segments externes des photorécepteurs rétiniens.

Il a été démontré que les acides gras oméga-3 ont des propriétés anti-inflammatoires, et il existe des preuves suggérant que l’inflammation joue un rôle dans le développement de la DMLA.

Picotements, rougeurs, fatigue oculaire, seriez-vous en manque de vitamine D ?

La vitamine D est indispensable à la formation osseuse et à votre système immunitaire. Elle joue un rôle tout aussi important au niveau de votre vue car elle va « agir » comme un antioxydant actif.

Plusieurs études ont démontré qu’une carence en vitamine D peut provoquer des picotements, des rougeurs, une fatigue oculaire.

Une supplémentation en vitamine D favorise à réduire significativement les troubles de la vision et la sensibilité à la lumière.

Étant une vitamine dont nous manquons tous cruellement en hiver, je vous conseille vivement de vous supplémenter.

Notre alimentation n’est pas suffisamment riche pour pouvoir combler tous nos besoins. Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à lire ma lettre consacrée à son sujet. Vous pouvez la lire en cliquant ici.

Bien à vous,

Eric Müller

P.S : J’ai pris le soin de vous lister tous les aliments à inclure à votre alimentation pour préserver la santé de votre vue.

NutrimentsAliments
Luthéine et zéaxanthineBrocoli, choux de Bruxelles, chou vert, maïs, œufs, chou frisé, nectarines, oranges, papayes, laitue romaine, épinards, courge
Oméga-3Graines de lin, huile de lin, flétan, saumon, sardines, thon, noix
Vitamine AAbricots, cantaloup (cru), carottes, mangues, poivrons rouges (cru), fromage ricotta (partiellement écrémé), épinards, patates douces
Vitamine CCassis, persil, poivron rouge, citron, kiwi, litchi, fraise, chou rouge, cresson, orange
Vitamine EAmandes, brocoli, beurre d’arachide, épinards, graines de tournesol, germe de blé
ZincPois chiches, huîtres, côtelettes de porc, viande rouge, yaourt

Sources:

[1] Dr Ivana Kim, professeure agrégée d’ophtalmologie à la Harvard Medical School.

[2] Institut laser vision, Noémie de Rothschild, chirurgie réactive

[3] Top foods to help protect your vision, Harvard Health Publishing

Crédits : © Danijela Maksimovic – Shutterstock.com

4.2 26 votes
Évaluation de l'article
4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Debosscher
6 mois il y a

mercipour les bons conseils pour prendre soin de nos yeux

martineau
6 mois il y a

article tres interessant,j’ai aimé cette lecture .merci…

duValdajol
6 mois il y a

Comment se fait-il que les vitamines A et C ont la même liste d’aliments (à la virgule prés) ?

Maddy
6 mois il y a

Merci pour ces précieux conseils et en complément : la liste des produits en contenant 👍👍
très bonne journée