La choline, un alcool aminé vital pour votre cerveau

À l’heure où tout le monde ne s’intéresse qu’aux vitamines C ou D pour renforcer ses défenses immunitaires, j’aimerais vous présenter la Van Gogh des micronutriments.

L’artiste incomprise, oubliée, délaissée : la choline.

Faites le test et demandez autour de vous.

Personne ne la connaît !

Même les scientifiques avouent ignorer ses valeurs biologiques et ses bienfaits [1].

90 % d’entre eux ne savent toujours pas où la trouver et par conséquent ne la préconisent pas à leurs patients [1].

Et c’est bien dommage, car la choline est un nutriment indispensable à notre santé aussi bien au niveau structurel que fonctionnel (notamment au niveau du foie et du cœur).

Mais surtout : de récentes découvertes ont trouvé un lien sidérant entre un manque de choline et le développement de la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer…

Mais avant de tout vous révéler à ce sujet, j’aimerais vous en dire un peu plus sur ce nutriment qui mérite toute notre attention.

Ne faites pas la même erreur que la plupart des professionnels de santé

Retenez bien que la choline est un nutriment absolument vital [2] .

Elle tire son nom du mot grec chole, signifiant la bile [3]. 

Découverte en 1962, elle fut considérée jusqu’en 1980 comme une vitamine, la vitamine B7, possédant des fonctions similaires [4].

D’un point de vue chimique, il s’agit d’un alcool aminé hydrosoluble fabriqué en toute petite quantité par l’organisme [5].

Votre allié n° 1 contre les cirrhoses et les maladies cardiovasculaires

La choline est, à l’instar du magnésium ou de la vitamine C, un nutriment essentiel qui agit dans de nombreuses fonctions de notre organisme [6-7].

 1 – La choline détoxifie et aide à maintenir le foie en bonne santé

Elle participe à l’élimination des toxines et du cholestérol accumulés dans le foie.

Elle évite ainsi de souffrir de stéatose non alcoolique bénigne. Le fameux « foie gras ».

Elle s’avère également très efficace pour évacuer l’alcool et réduire considérablement les risques de développer une cirrhose.

2- Elle prévient les maladies cardiovasculaires

Lorsqu’elle s’associe à des vitamines B (B6, B12 et B9), elle participe au renforcement des parois de vos vaisseaux sanguins fragilisés.

La choline soulage ainsi les palpitations cardiaques, les maux de tête, les maux d’oreilles et est recommandée contre les vertiges et les sensations de « tête qui tourne ».

3 – Elle structure et protège les cellules

La choline intervient directement auprès des phospholipides, principaux constituants de nos membranes cellulaires.

Elle rentre dans la synthèse de nos cellules et leur permet de maintenir une solide structure qui saura mieux résister aux attaques extérieures.

Mais surtout…

La choline réduirait de 28% la démence

Elle est un régulateur redoutable contre la dégénérescence des cellules neurologiques.

La choline permettrait ainsi de réduire de 28% le risque de développer une démence [8].

Ça paraît presque trop beau pour être vrai…

Pourtant, il existe bien une corrélation directe entre l’assimilation de la choline et les fonctions intellectuelles au cours du vieillissement [8].

Plus la choline sera bien assimilée dans votre organisme plus elle sera active et luttera contre la dégénérescence de votre cerveau.

En plus de jouer ce rôle de défense, elle participe à la production de l’acétylcholine, un neurotransmetteur clé qui intervient dans le stockage de la mémoire et le contrôle musculaire.

La choline améliore ainsi nettement votre mémoire et vos capacités intellectuelles.

La choline combat activement la maladie d’Alzheimer à travers les générations

Plus récemment des scientifiques américains de l’université Biodesign en Arizona se sont interrogés sur la choline.

Ils ont réussi à établir un lien entre la choline et ses effets bénéfiques sur la maladie d’Alzheimer [9-10].

Les tests effectués sur des souris femelles atteintes de la maladie d’Alzheimer révèlent que les rongeurs ayant reçu une alimentation abondante en choline durant leur vie voyaient leur mémoire spatiale s’améliorer.

Il s’agit de la mémoire directement chargée d’enregistrer les informations relatives à l’espace environnant et à l’orientation. Souvent comparée à un “GPS cérébral”, elle participe également à la mémoire à court et à long terme [11].

Leur découverte ne s’arrête pas là puisque les petits des souris testées ont vu leurs capacités de repérage dans l’espace nettement s’améliorer. Ainsi, les souriceaux dont la mère avait reçu une alimentation riche en choline ont développé naturellement une mémoire spatiale plus performante [11].

Des résultats probants qui redonnent espoir aux personnes souffrantes de cette maladie neurodégénérative.

90% de la population serait carencée en choline

À l’exception des plus jeunes, tout le monde est concerné [12-13].

Steven Zeisel, médecin, professeur et directeur de l’Institut de recherche en nutrition alerte pourtant ses confrères depuis de nombreuses années révélant à travers ses recherches que “les apports en choline sont largement en dessous des niveaux adéquats[14].

Malheureusement, il n’existe pas de recommandation officielle concernant l’apport quotidien de choline.

Cependant, nous pouvons nous référer à l’Institut de Médecine des États-Unis qui a établi une quantité suffisante en milligramme par jour (mg/j) [15-16].

Pour un homme en bonne santé âgé de plus de 19 ans, l’apport suffisant* est de 550 mg/j et l’apport maximal tolérable** est de 3500 mg/j [17].

Pour une femme en bonne santé âgée de plus de 19 ans, l’apport suffisant* est légèrement inférieur (425 mg/j), mais l’apport maximal tolérable** reste le même : 3500 mg/j [17].

Les femmes enceintes ou allaitantes auront des besoins différents selon leur âge également. Leurs apports idéaux sont alors établis au cas par cas.

Retenez que selon votre âge et votre sexe, vos besoins évoluent et doivent être ajustés tout au long de votre vie.

*Les autorités ont fixé, non pas un apport nutritionnel recommandé (ÂNE), mais un apport suffisant (AS). **Quantité quotidienne à ne pas dépasser.

Préserver votre cerveau avec du foie de bœuf et du soja

Je vous ai listé ici les aliments les plus riches en choline afin d’adapter facilement vos apports alimentaires depuis chez vous [18-19].

Aliments riches en choline Teneur en choline (mg/100g)
Foie de bœuf 356
Œuf 147
Germe de froment 150
Soja 120
Porc 100
Pois chiches 99
Saumon

70 à 100

Brocoli 40
Noix 40

 

Notez que la choline se trouve principalement dans les produits d’origine animale tels que la viande de bœuf, le poisson ou encore les œufs.

Si vous êtes végétariens ou végans, vous pouvez également augmenter vos apports en choline en privilégiant certains végétaux (brocolis, soja, pois chiches).

Que risquez-vous en cas de surdosage ?

Des complications de santé non négligeables, mais qui restent assez rares et facilement identifiables.

Les 3 plus fréquentes sont :

  • Une tension artérielle faible qui peut provoquer des vertiges ou une asthénie.
  • Des diarrhées.
  • Une odeur corporelle nauséabonde – qui sent fort le poisson.

Des signes aussi faciles à identifier que désagréables.

N’hésitez pas à partager avec vos proches cette découverte sur ce nutriment indispensable à votre organisme et votre cerveau.

Parlez-en autour de vous, faites suivre cette lettre et redonnez à la choline toute l’attention qu’elle mérite.

Bien à vous,

Eric Müller





Consulter les sources :

Sources :

  1. https://academic.oup.com/nutritionreviews/article/67/11/615/1850648?searchresult=1
  2. Annals of Nutrition and Metabolism November 26, 2012
  3.  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4422379
  4. https://www.unae.fr/cdp-choline-ou-citicoline-la-meilleure-forme-de-choline/
  5. http://unf3s.cerimes.fr/media/paces/Grenoble_1112/hininger_favier_isabelle/hininger_favier_isabelle_p03/hininger_favier_isabelle_p03.pdf
  6. https://www.efsa.europa.eu/fr
  7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5612430/
  8. https://academic.oup.com/ajcn/article-abstract/110/6/1416/5540729
  9. https://asunow.asu.edu/20190927-study-common-nutrient-supplementation-may-hold-answers-alzheimer%E2%80%99s
  10. https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/acel.13037
  11. https://www.santelog.com/actualites/memoire-spatiale-et-si-lenvironnement-change-que-fait-notre-gps-cerebral
  12. https://www.midilibre.fr/2019/01/21/la-choline-pour-combattre-alzheimer-a-travers-les-generations,7965836.php
  13. https://academic.oup.com/nutritionreviews
  14. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2782876/
  15. SH Zeisel et KA da Costa, Choline: An Essential Nutrient for Public Health, Nutr Rev., Novembre 2009;67(11): 615–623.
  16. https://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/160817
  17. Institute of Medicine (États-Unis). Dietary Reference Intakes for Thiamin, Riboflavin, Niacin, Vitamin B6, Folate, Vitamin B12, Pantothenic Acid, Biotin, and Choline, 1998.
  18. https://ods.od.nih.gov/factsheets/Choline-HealthProfessional
  19. https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=choline_ps

Bibliographie : 

Nutrition du sport, d’Heather Hedrick Fink et Alan Mikesky aux Éditions De Boeck Supérieur.

Bien-être au naturel, de Christian Brun aux Éditions Eyrolles.

Votre cerveau vous livre ses secrets, De Gary L. Wenk aux Éditions ESF.

Aurore SESSA THONY, Naturothérapeute, Spécialisée en Nutrition et Micronutrition, Santé Intégrative – Emission « ASTUCES SANTÉ ».

Crédits : © Zinkevych – Istockphoto.com


3 réponses à “La choline, un alcool aminé vital pour votre cerveau”

  1. SYLVIANE MATHEVON dit :

    Bonjour, c’est toujours très intéréressant de vous lire car l’on apprend beaucoup. Vous parlez de la choline dans l’alimention, mais peut-on la trouver en complément alimentaire et la prendre au quotidien en cure, et où trouver un bon laboratoire?
    Merci pour votre réponse
    Continuez à nous instruire.

    • Eric Müller dit :

      Bonjour Sylviane, merci de me lire et de m’avoir sollicité. Effectivement il existe des compléments alimentaires de choline. Malheureusement, je n’en connais pas personnellement, et je ne suis pas en mesure de bien vous conseiller. Essayez de questionner un professionnel de santé qui pourrait vous répondre. Amicalement, Eric Müller

  2. Krajewski dit :

    Bonjour et merci pour cet article, est ce que je schoum qu’on achète en Pharmacie contient de la choline? Où est bon pour detoxifier le foie? D’autre part juste pour la présentation de vos articles … Quand vous présentez des articles où vous mettez des aliments qui contiennent c dont vous parlez.. c bp mieux de le mettre presque au début. Et les gens intéressés liront sur le comment pourquoi etc etc…mais c fatiguant de penser que vous oubliez de mettre la liste des aliments en lisant d’abord les raisons…et j’avoue que souvent je passe à côté de certaines choses parce que pas la patience de lire tous ces explications avant que je préfère lire après la liste . Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *