Évitez ces aliments qui font vieillir votre peau

Votre peau reflète votre santé ! Et outre son aspect visuel et tactile qui est révélateur de votre âge, le vieillissement cutané pourrait entraîner une altération de perception de l’image corporelle avec, à terme, des symptômes dysmorphophobiques ou dépressifs [1].

Malheureusement, peu importent les produits cosmétiques que vous pouvez utiliser. Votre peau rencontrera toujours des problèmes si vous n’adoptez pas une bonne hygiène alimentaire ou encore si vous l’exposez trop longtemps au soleil. Pire encore, certaines habitudes accélèrent son vieillissement !

Car nous avons tendance à l’oublier, mais notre peau est un organe d’échange à part entière. C’est elle qui nous protège en permanence des agressions extérieures telles que la pollution, les frottements ou encore les rayonnements solaires.

Or malgré son incroyable capacité à nous défendre, elle est très sensible aux inflammations. Et n’allez pas croire qu’elle réagit uniquement en cas de coup de soleil ou de brûlure. Même un frottement fréquent, une exposition prolongée au froid ou encore un vêtement trop étriqué peut avoir un effet inflammatoire. La raison ? Cela surmobilise le fer dans les cellules de la peau [2].

 Alors comment faire pour éviter le vieillissement prématuré de votre peau ?

Repérez les aliments qui détériorent votre épiderme

Le plus important pour préserver votre peau est d’adopter une alimentation anti-inflammatoire et bénéfique pour votre microbiote. C’est vraiment la base !

Or sans le savoir, notre alimentation regorge d’aliments qui peuvent aggraver une inflammation. C’est le cas [3] :

  • Des produits carnés, surtout le poulet à cause de sa grande concentration en bactéries et virus. Il en détient d’ailleurs beaucoup plus que la viande de bœuf.
  • Des viandes transformées (hot-dog, saucisses).
  • Des aliments ultra-transformés, industriels enrichis en additifs.
  • Des sucres rapides.
  • Des glucides raffinés, comme le pain blanc et les pâtisseries.
  • Des aliments frits.
  • Des boissons gazeuses sucrées.
  • Et des produits laitiers et aliments riches en graisse animale.

Je vous suggère donc de limiter leur consommation et de privilégier des aliments qui à l’inverse auront un effet anti-inflammatoire.

Nourrissez votre peau de l’intérieur

Il existe de nombreux aliments bénéfiques à votre épiderme. Il s’agit de tous ceux contenant des acides gras oméga-3, des polyphénols, des antioxydants (vitamine C, bêtacarotène, lycopène…) ou encore du magnésium.

Pour les intégrer facilement à votre alimentation et en tirer tous leurs bienfaits, je vous suggère de les consommer de saison et si possible crus.

Une supplémentation peut également être une bonne solution pour préserver votre peau. Surtout pour le magnésium, la vitamine C ou encore les oméga-3.

Faites attention à ces modes de cuisson

Si le choix de vos aliments est essentiel, méfiez-vous de certains modes de cuisson qui dégradent plus vite les cellules de votre épiderme. Il s’agit surtout des viandes, poissons et céréales qui présentent du « roussi », voire qui sont noircies une fois cuites au four ou à la poêle.

Ces cuissons trop agressives contiennent des molécules de Maillard qui apparaissent au moment de la déformation des protéines et du sucre par la chaleur et la présence de fer. Lorsqu’elles se forment, elles se propagent dans votre organisme (cœur, cerveau) et forment à terme, des taches de vieillesse sur votre peau. Elles peuvent être plus ou moins denses selon votre âge et votre exposition au soleil [4] [5].

Favorisez ainsi une cuisson à la vapeur ou en papillote.

Ces mauvaises habitudes à stopper au plus vite

Votre peau est très sensible à ce qui se passe dans votre organisme. Elle reflète en permanence votre état de santé. Ainsi, je vous conseille vivement de limiter votre consommation en tabac. Une seule bouffée de cigarette irradie l’intégralité de votre corps avec un million de milliards de radicaux libres ! S’en oublier les 4 700 toxiques qui viendront se propager dans tous vos organes, y compris votre peau [6]. Alors le mieux serait d’arrêter complètement.

Enfin, exposez-vous raisonnablement au soleil. Pour cela, évitez les heures centrales de la journée (de 10 heures à 14 heures surtout au printemps jusqu’à la fin de l’été) et les surfaces très réfléchissantes comme la mer, la piscine ou encore la neige.

Bien à vous,

Eric Müller





Consulter les sources :

Sources :

[1] Koblenzer CS. Psychologic aspects of aging and the skin. Clinics Dermatol 1996;14:171-7

[2] Thierry Passeron et al., Le vieillissement cutané et sa prévention, Presse Med, 2003, 32 : 1474-82

[3] Harvard Health Publishing – Foods that fight inflammation

[4] BIESALSKI HK et al., Effects of controlled exposure of sunlight on plasma and skin levels of betacarotene, Free Rad Res, 1996, 24 (3): 215-224

[5] LE BOZEC P et al., Les causes du vieillissement cutané in Le vieillissement cutané, Montpellier, Sauramps médical (1990): 27-34

[6] FUCHS J. et al., Oxidative stress in dermatology, New York, Marcel Dekker, 1993

Crédits : © Roman Samborskyi-shutterstock.com


5 6 votes
Évaluation de l'article

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Didier GAILLIEGUE
26 jours il y a

Il faut aussi:

  • gérer correctement son sommeil, ( heures régulières + durée de 7 à 9H)
  • boire 1l5 d’eau alcaline par jour,
  • Appliquer 1 fois par semaine un masque huile d’olive+ bicarbonate de soude +° miel,
  • pratiquer quotidiennement 45 mn d’activité physique,
  • Appliquer une crème nourrissante le matin après la toilette
Dahan
26 jours il y a

Je suis étonnée que vous preconisiez la cuisson en papillote.c est à dire dans du papier d ALU.
Ce métal est dangereux pour la santé.
Svp, il serait préférable de ne plus le mentionner. Mais vous n êtes pas le seul hélas.et à chaque fois,ds un article sur la diététique. Donc cet argument ne semble pas préoccuper leurs auteurs.pourquoi?
Merci