6 choses qui arrivent à votre corps lorsque vous arrêtez les produits laitiers

6 choses qui arrivent à votre corps lorsque vous arrêtez les produits laitiers

Quand je conseille autour de moi d’arrêter le fromage, tout le monde me dit que c’est impossible :

« C’est dans notre culture. »

« C’est dans notre patrimoine (!) »

« C’est un des plaisirs de la vie. »

« Qu’allons-nous donc manger ? »

Je partage ces inquiétudes, mais je vous invite à considérer les consolations que Dame Nature réserve à ceux qui oseront franchir le pas.

1. Vous allez maigrir

Les produits laitiers sont très caloriques. Ceux qui réduisent leur consommation observent que leur poids se stabilise [1].

Plus vous mangez de fromage aujourd’hui, plus vous pourriez perdre de kilos demain.

Si vous avez déjà un poids normal, vous observerez sans doute que vos muscles deviendront plus saillants, et votre corps plus tonique.

2. Vous aurez plus d’énergie

C’est impressionnant ce que nous gagnons en énergie quand on arrête les produits laitiers. Beaucoup témoignent qu’ils sont capables de faire beaucoup plus en une journée [2].

Il existe une explication : le lait contient du tryptophane, un neurotransmetteur qui, couplé à une alimentation riche en glucides et en protéines, produit beaucoup de… bâillements.

Préparez-vous car lorsque vos collègues iront faire une pause-café, vous ressentirez le besoin de vous dépenser. N’hésitez pas à faire des étirements, de l’exercice… vous verrez que vous serez beaucoup plus productif après.

3. Moins d’asthme

Les chercheurs ne sont pas encore sûrs que l’asthme ait un lien avec les produits laitiers, mais il existe de nombreux témoignages allant dans ce sens [3]  [4]  [5]  [6]. Je peux aussi en témoigner.

J’ai l’habitude de transporter un spray de Ventoline partout. Mais désormais, ma respiration est plus profonde et plus dégagée.

Avant, je détectais tout de suite si un chat habitait les lieux ou si quelqu’un avait secoué la couette d’un lit. Mais aujourd’hui, je revis.

4. Vous aurez la digestion plus légère

Arrêter les produits laitiers est un soulagement pour vos intestins. Beaucoup témoignent qu’ils subissent moins de ballonnements, moins de gaz, et que leur transit est plus équilibré [7].

Les produits laitiers appartiennent à notre patrimoine, mais en réalité la plupart des personnes digèrent mal le lactose (souvent sans le savoir).

Notre corps ne produit l’enzyme nécessaire à la digestion du lait (la lactase) que pendant la durée de l’allaitement (jusqu’à l’âge de 3 ans).

Mais les adolescents et les adultes ne sont plus censés manger de produits laitiers.

Il se trouve que par le jeu de l’évolution, les peuples nordiques continuent de produire l’enzyme lactase qui leur permet de bien digérer le lait. Mais cela n’a rien de normal.

Ce sont d’ailleurs ces mêmes peuples qui sont paradoxalement les plus touchés par l’ostéoporose et le diabète de type 1 (maladie auto-immune dans laquelle les protéines de lait ont été identifiées comme élément déclencheur).

Parmi les peuples d’Afrique et d’Asie, jusqu’à 80 % de la population est intolérante au lactose.

5. Votre peau sera plus belle

Attendez-vous à ce que votre entourage vous complimente sur la douceur de votre peau.

En effet, le lait est un aliment ultra calorique, conçu pour assurer les besoins de croissance du veau. Il doit permettre au jeune veau de grossir de 900 grammes par jour !

Le lait contient des doses importantes d’hormones de croissance, dont IGF-1 (Insulin-like Growth Factor 1).

Le problème est que ces hormones de croissance surstimulent votre production de sébum (huile de peau). Cette huile bouche les pores de votre peau et favorise le développement des bactéries (dont P. acnes). C’est ainsi qu’apparaissent les boutons d’acné.

D’ailleurs de nombreuses études confirment que les produits laitiers aggravent ce problème de peau [8]. Si vous souffrez d’acné, ou que vous connaissez un adolescent qui est fortement touché, limiter vos apports peut faire la différence.

6. Vous sentirez bon

Beaucoup s’en étonnent, mais votre odeur corporelle dépend aussi de ce que vous mangez. Si vous arrêtez le fromage, attendez-vous à ce que la vôtre change.

Cela veut dire que vous pourrez utiliser moins de déodorant et de parfum pour couvrir votre odeur naturelle.

Bien sûr, ces améliorations ne sont pas garanties pour tout le monde. Peut-être observerez-vous d’autres avantages à manger moins de produits laitiers ?

Je vous encourage à faire l’essai et à me faire part de vos observations. Vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous qui profitera à tous les lecteurs de Néo-nutrition.

Bien à vous,

Eric Müller

3.5 47 votes
Évaluation de l'article
262 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Didier Favre
1 mois il y a

Comme tout n’est jamais noir ou blanc dans ce bas monde, je trouve très dommage d’amalgamer tous les produits laitiers. Je suis en effet complètement d’accord avec vous sur une partie de votre article, mais il est important de différencier les produits laitiers qui contiennent des facteurs de croissance et du lactose (1 lactose = 4 glucoses) de ceux qui n’en contiennent plus comme le fromage (le vrai, pas les fromages frais, blancs, etc…). Il aurait été important également de mettre l’accent sur la façon de les consommer. En effet, autant un fromage consommé au lever au petit-déjeuner peut être d’un bénéfice énorme pour l’organisme, autant ce dernier peut être dangereux s’il est consommé au dîner. Tous les laitages ne sont pas inflammatoires, loin de là ! Personnellement, après avoir arrêté le lait, les yaourts, les petits-suisses et les fromages frais, en quelques semaines toutes mes pathologies ont disparues. Je consomme chaque matin (sans apport de sucre additionnel) du fromage (entre 100g et 250g selon mon activité) et mes résultats d’analyses, ma tension, mon tonus, ma peau, ma silhouette, mon poids, la qualité de mon sommeil ne se sont jamais aussi bien comportés. Au passage, c’est le même topo à propos de la viande.

Nadège AVENIA
3 mois il y a

Les laitages sont proinflammatoire, donc arrêter d’en manger c’est réduire les douleurs chroniques telles que les tendinites et rhumatismes en tout genre

Sandy
5 mois il y a

Merci pour cet article très intéressant qui me donne envie de franchir le cap

Nicole Smadja
9 mois il y a

Très vrai surtout aujourd’hui avec toutes les hormones qui s’injectent

Véronique
9 mois il y a

Bonjour, pour ma part outre une très grande fatigue, les produits laitiers me provoquent des angines( dans les 2 ou 3 heures qui suivent l’ingestion)et des croutes dans le nez.Cela n’a rien à voir mais j’en profite pour vous dire que dans mon cas un petit morceau d’oignon cru a liquidé quasi instantanément le virus du Covid ( c’était au début du premier confinement, avec le virus qui faisait perdre le goût).J’ai ensuite trainé pendant un an et par intermittence des sensations de raideur pulmonaire et des sensation de brulures aux chevilles dont je me suis aussi débarrassé grâce à de l’oignon cru en morceau maintenant tous les soirs dans ma salade verte. Voilà, si cela peut servir à d’autres…Merci beaucoup pour vos publications

Daniel
9 mois il y a

Bonjour,
J’ai 68 ans et cela fait plus de 40 ans que j’ai complètement cessé de consommer tous les produits laitier ainsi que le sucre et je n’ai jamais été malade ni pris de médicaments et je dois vous dire qu’effectivement ma peau est exactement comme lorsque j’avais 30 ans et je n’ai aucune douleur.
Je fais toujours attention à mon alimentation et je m’entraine encore et ce depuis l’âge de 16 ans que je fais du sport et j’ai investi toute ma vie dans de bons suppléments alimentaires et je remercie toutes les bonnes personnes qui m’ont guidé dans cette direction et merci à la vie de m’avoir donnée toute la sagesse nécessaire pour rester sur la bonne route de la santé et du mieux-être.
J’ai aussi toujours le même poids que j’avais à 17 ans.
Ce n’est qu’une question de discipline et les résultats en valent vraiment la peine.

TAVERNIER
9 mois il y a

Bonjour, j’ai arrêté tous les produits laitiers depuis 1 an. Au début, j’ai perdu 2kg, que j’ai repris depuis ! Amélioration au niveau des sinus.

John M Vivier
9 mois il y a

Cet article peut s’adresser à quelques greloteux physiquement faibles, quand à moi je le qualifierai de baratin à l’usage des êtres malingres peu gâtés par la nature……je ne les méprise pas pour autant. Si je croyais vos propos je penserais que ce serait un miracle si j’existe, car j’ai été élevé en Normandie, presque essentiellement de produits laitiers et notamment de fromage en quantité phénoménale. Depuis mon retour de la guerre d’Algérie, je bois 2 litres de lait par jour….du lait entier dans lequel j’ajoute fréquemment un peu de crème fraiche et je consomme un fromage (camembert ou époisse) tous les deux jours. Bien sûr je ne néglige pas non plus yoghourts et autres fromages blancs….
Je vis aux USA depuis 42 ans et mon docteur américain me dit que je devrais être mort depuis longtemps; ils ont les mêmes idées préconçues que certains Français. En fait, je m’alimente toujours de la même manière, jamais malade et en pleine forme à bientôt 89 ans.

Nadège AVENIA
3 mois il y a
Reply to  John M Vivier

Vous avez un super métabolisme, bravo monsieur, je vous envie, toutes les recommandations sont éditées de manière générale et il y a toujours des exceptions à la règle, je suis Naturopathe, et le cas par cas est essentiel, vous avez sûrement des ressources internes et/ou environnementales qui sont en votre faveur et qui seraient intéressantes à prendre en considération. Chaque problèmatique mérite un approfondissement de recherche

gesbert
9 mois il y a

décidément on ne peu plus rien manger, de l’herbe dans les prés ?

PETIT
9 mois il y a

Très bien mais vous ne nous dites pas par quoi on peut le remplacer, exemple les desserts, peut on prendre du lait de chèvre. Merci de me répondre.
Bien à vous.
Eva PETIT

Nadège AVENIA
3 mois il y a
Reply to  PETIT

Bonjour, comme chaque changement, il faut y aller progressivement, je suis Naturopathe et je conseille toujours d’y aller doucement sinon, vous aurez comme une crise de manque. Déjà, diminuer les rations (au lieu d’une part à chaque repas, privilégier un seul) ensuite, en effet le chèvre et brebis peuvent palier mais ça reste du lait et ensuite il y a les boissons végétales, je ne suis pas fan des fromages vegetaux. Et surtout, faites vous Plaisir, une fois de temps en temps, mangez ce qui vous fait kiffer, ça devient problématique quand c’est chronique, c’est valable pour tous les aliments (sauf allergie et intolérances), la frustration entraînera le manque qui débouchera sur la pulsion, mangez en conscience sans culpabiliser et vous verrez déjà les effets

Shirah
9 mois il y a

Ça fait longtemps que j’ai arrêté de boire du lait car je ne le supporte pas. Le lait me causais des problèmes de digestion. Mais je prends un peu de fromage chaque jour au petit déjeuner et parfois (mais très rarement) un yaourt ou un fromage blanc frais.

Bretzner
9 mois il y a

Comment remplacer les fromages?

Claire
9 mois il y a

Grand merci pour votre article que j’approuve pleinement. J’ai arrêté les laitages en grande partie. Je prends deux ou trois fois par semaine du fromage de chèvre ou de brebis, pour avoir suffisamment de protéines. J’ai tout à fait arrêté le lait, les yaourts et les crèmes dessert. Je remplace par des yaourts de soja, dont je limite aussi la consommation. Le soja consommé très régulièrement est-il une bonne chose ? Mais comme j’adore finir le repas par du sucré, je mange un carré ou deux de chocolat noir ! Parfois une petite cuillère de « vrai » miel bio. J’apprécie beaucoup vos articles qui ne terminent pas par quelque chose à vendre ! Merci encore.

Jeannine Rothen
9 mois il y a

On m a dit que les laitages sont très mauvais pour l arthrite rhumatoïde. Pouvez vous me donner votre avis

Dominique Charpentier
9 mois il y a

Merci
Avoir l’enzyme lactase est science exacte.
Cependant c’est vrai ce que vous disez.
Concilier les deux ? fromage a lait bio 5 jours par mois.
Seuls lacto bénefictes nos lactobactéries.

Freja
1 année il y a

J’ai décidé d’arrêter le fromage depuis hier, car étant végétarienne (je mange du fromage et des oeufs), c’était devenue pour moi une véritable addiction. Et bien je peux d’ores et déjà confirmer que ma respiration est meilleure ce qui améliore mon sommeil (car j’avais tendance à faire de l’apnée la nuit). Pour ma peau j’en ai pas besoin car je n’ai pas de problème de peau (je suis chanceuse, je sais). En outre, ma digestion est imppécable ! Je ne sais pas encore si je pourrais m’en passer si je suis invitée quelque part. Mais une chose est sûre : un seul jour et j’ai l’impression de revivre ! =)

Last edited 1 année il y a by Freja
Odile
2 années il y a

J’aime le chèvre le roquefort le gruyère suisse et le comté mais j’en mange que rarement et sur une courte durée car j’ai remarqué une chute de cheveux et des ongles fragilisés si j’en consomme sur du long terme ! Pour moi c’est devenu un aliment plaisir

alfred
3 années il y a

«  »Certaines bactéries, telles les lactobacilles que l’on trouve dans les yaourts, sont bénéfiques pour le sperme. Une découverte sur laquelle se penche une étude du CHUV. Ces mêmes lactobacilles se retrouvent aussi dans la flore vaginale saine. » »
La 7e chose qui va vous arriver: vos capacités reproductives vont diminuer. Ce sera tout bénéfice pour les marchands de FIV.

Yan
9 mois il y a
Reply to  alfred

Va dire ça aux chinois qui sont pour 90% d’entre eux AU MOINS, intolérant au lait. Curieusement ils sont quand même 1.5 milliard d’habitants environ.

Fanny
3 années il y a

Les études scientifiques ont montré que les fromages ne contiennent plus de lactose lequel serait éventuellement pour certaines personnes source d’allergies. Il est tout à fait abusif de considérer que tous les produits laitiers seraient néfastes pour la santé. A chacun d’entre nous de doser ses apports en produits laitiers. Les yaourts sont tout à fait digestes et ne consommer que du bio surtout pour les produits de vache.

Veganmania
2 années il y a
Reply to  Fanny

L’humain est la SEULE espèce â consommer du lait d’une autre espèce tout en étant adulte c’eqt ridicule!

Le lait animal est impropre à la consommation humaine vous n’êtes pas des veaux!

Le lait est plein d’hormones,de pus, de casei morphines et est responsable d’un nombre considérable de maladies !

Il ne suffit pas de dominuer sa consommation de produit laitier il faut stopper caf en cas de maladie les 10% restants que vous consommez entretiendront la maladie

Les éléphants qui ont des os si puissants ne consomment ni fromage ni lait d’une autre espèce

Quant au côtė ethique l’industrie laitière est tout aussi atroce que celle de la viande, du cuir, pour produire du lait 1 vache doit être en gestation son pauvre veau lui sera arraché sous 24h et son lait qui devrait nourrir son veau servira aux humains, son veau sera consuit dans 1 abattoir égorgė apeurė terrifié alors soyez intelligent et ayez enfin 1 conscience arrêtez de boire du lait de manger du fromage des produits cruels et des poisons pour la santė et les animaux lisez  » blancheur trompeuse » et regardez  » earthlings » à bon entendeur il n’est jamais trop tard pour changer

ZoeLeymarie
9 mois il y a
Reply to  Veganmania

D accord avec vous mais a ce moment on ne mange plus rien
Si vous prenez que des legumes les pauvres carottes vont pleurer car vous arracher ses racines elles vont crier aie

MARIE CLAUDE BRUN
3 années il y a

Bonsoir
Etant diabétique de type 2 depuis plus de 15 ans , j’étais sous metformine et insuline le soir. Au mois de mars j’ai vu un diabétologue qui a modifié mon traitement et mon alimentation.
Plus de produits sucrés le matin , plus de fromage ou yaourt si le repas comprend de la viande , du poisson ou des œufs. J’ai suivi à la lettre ces indications. Ma glycémie est redevenu normale, mon poids a considérablement baissé, 3 kg en 3 semaines. Je me sens mieux, plus d’énergie . plus d’hypoglycémies dans la matinée, J’en suis ravie

alfred
3 années il y a

La capacité à digérer le lait est apparue par mutation il y a des milliers d’années en Europe, la sélection naturelle a favorisé ceux qui possédaient ce gène car ils survivaient mieux à des famines. Cet article est peut-être vrai pour le 10% de la population européenne actuelle qui n’a pas ce gène. Perso je bois du lait et je mange du fromage depuis 70 ans, et je ne suis pas l’être affaibli et puant décrit dans l’article. Ne tombons pas dans les excès de certaines modes (gluten, lait, même combat). Un lobby chasse l’autre…
«Aujourd’hui, plus de 90 % de la population du nord de l’Europe possède le gène permettant la digestion du lait. Le gène est également présent dans certaines populations d’Afrique et du Moyen-Orient, mais est absent, à l’échelle mondiale, pour la majorité de la population adulte.
La capacité à boire du lait est le trait le plus avantageux des Européens ayant évolué au cours du passé récent. Sans cet enzyme lactase, la consommation de lait à l’âge adulte provoque des gonflements et des diarrhées » », explique Mark Thomas de l’University College de Londres (UCL), l’un des partenaires de la recherche. » »
https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/vie-depuis-pouvons-nous-digerer-lait-10472/

Gerstner
3 années il y a

Bonjour,
Avant de devenir végétalienne (ce que je suis depuis plus de 10 ans), je consommais beaucoup de fromage pensant ainsi combler mes besoins de calcium en tant que végétarienne. Je souffrais fréquemment de bronchites et d’angines. Une naturopathe allemande m‘ a alors conseillé d’arrêter tout produit laitier. Toutes les pathologies précitées ont alors disparu. C’etait normal car mon corps avait précédemment constamment réagi à une surabondance de production de glaires. Les besoins en calcium sont par beaucoup plus efficacement couverts par des produits de provenance végétale comme le sésame, les figues et maints d’autres….
À votre santé 😉
Lou

Lydie Veillerot
11 mois il y a
Reply to  Gerstner

Bonjour, après combien de temps avez vous ressenti des effets?

Emilie
9 mois il y a

Bonjour, chez moi l’arrêt total du lait et des yahourts à 18 ans a sauvé ma peau de l’acné en 2 mois et l’arrêt du fromage 4 ans plus tard a amélioré ma résistance musculaire en tant que sportive et m’a permis de guérir d’une tendinite qui durait depuis des années en quelques semaines.
Plus récemment mon compagnon est devenu végétalien du jour au lendemain. Au bout d’une dizaine de jours son odeur avait changé (en mieux !!) et en 2 mois il avait perdu 10kg (alors qu’il mange davantage).

Claudine De Porre
3 années il y a

Bonjour ? le ? a aussi beaucoup de bienfaits j’ Bois tout les jours un demi litre et je me sens super pas de mal pas de l’ arthrose ni ostéoporose c’est un cadeau du ciel plein de bienfaits et excellent ? pour l’est Jamais des brûlures de l ‘estomac bonne chance ? a vous Claudine De Porre

Danielle Gay
3 années il y a

Il faut savoir raison garder & se méfier de tt excès !
Et ce n’est pas parce que VOUS avez des problèmes avec le fromage qu’il faut en dégoûter les autres !
En outre, la plupart de vos références se résument à un ou 2 articles de journaux US, qui n’ont aucune base scientifique. Ce n’est vraiment pas sérieux & je ne pense pas m’attarder sur votre site, bien que qq lettres antérieures aient été intéressantes (par ex. sur le jeûne)

Thepaut Philipp
3 années il y a

Vrai, à la condition de Parler de produits laitiers issus d’une agriculture productiviste, et sur des animaux sélectionnés pour devenir des pisseuses de lait, selon la formule chère à Jean Pierre Coffe. Faux, si l’on consomme des produits laitiers bio, provenant de races anciennes, que l’on diversifie ses sources (vache, chèvre, brebis ), et que l’on n’en mange pas des quantités quotidiennes énormes. Ne jamais oublier que dans la nature, tout peut-être bon ou nocif suivant la façon dont le consomme. Par exemple, la plupart des herbes aromatiques sont excellentes pour parfumer un plat, et toxiques à haute dose.

REBOURS
3 années il y a

LE LAIT DES VACHES…C’EST POUR LES PETITS VEAUX STOP

Benoît S
1 année il y a

C est exact et pertinent. Moins de produits laitiers mais de qualité, idem pour les viandes etc. Ce qui pose problème c est la baisse de qualité des produits alimentaires dans leur ensemble.

mm chérel andrée
3 années il y a

bonjour
il faudrai vous mettre d’accord.car il est recommandé à partir d’un certain age de consommé des produits laitier.et vous.vous dites de ne ne pas en prendre.alors qui écoutté?
bonne journée.

Léonard
3 années il y a

Vos conseils relatifs à la consommation des produits laitiers sont pertinents, surtout pour mon cas. Je suis asthmatique. J »ai cessé depuis ces produits, et j’ai remarqué que je me porte mieux. Cependant, j’ai toujours ma boîte de Ventoline dans ma poche. Pour maîtriser davantage l’asthme, je me recommande à vos instructions. Merci pour tout ce que vous faites.

Marquès
3 années il y a

Vous oubliez de dire de quel lait il s’agit! Que pensez vous du fromage de Roquefort dont la fabrication est faite avec du lait de brebis?
Personnellement, j’ai une aversion naturelle au lait de vache et je consomme du fromage de Roquefort qui me convient très bien.

Pilloud
3 années il y a

Je suis naturopathe, et je considère chaque personne totalement unique:
j’ai effectivement un patient de diabète de type 1 (il existe plusieurs de diabète de type 1) qui ne prend aucune insuline, et qui ne mange aucun produits laitiers, ni gluten.
Mais je réalise grandement le danger de ces régimes restrictifs sur énormément de personnes, aussi sur des polyarthrites rhumatoïdes,…
Je m’explique: car le coupable n’est pas forcément l’aliment en lui-même, mais la manière dont il a été fabriqué (sprayage sur le fromage de substances, afin qu’il soit le plus rapidement prêt pour la vente), mais aussi les pesticides. Sachant que ce sera une partie protéinique de l’aliment qui sera présentée au système immunitaire, réaction activée malheureusement par le pesticide, L’intolérance à l’aliment sera créée, malgré qu’ensuite on mange l’aliment sans pesticide. (Bon cela se soigne!)

Des études valables montrent qu’il est intéressant de manger les produits laitiers fermentés régulièrement, mais tout au plus 3x par semaine et en petite quantité, malgré que 70% de la population soit intolérante au lactose.
En effet, leurs acides gras spécifiques (ruméniques,…) sont favorables au niveau cardio-vasculaire, mais aussi dans la diminution des cancers du sein. Il s’agit toujours et encore vraiment de quantité et d’équilibre, de qualité, de proximité, … car ils occasionnent aussi les troubles cardiaques, inflammations articulaires si pris en trop grande quantité effectivement.
Et j’aime à préciser que remplacer ces produits par du soja, alors que l’europe occidentale n’y est pas habituée, contrairement aux asiatiques, fait que leurs bénéfices pour les asiatiques, ne sont pas les mêmes du tout pour nous en tant qu’occidentaux, si à nouveau on en consomme trop, il favorisera le cancer du sein par exemple.

Un arrêt trop prolongé des produits laitiers provoquera une disparition de notre production de lactase.

Je crois, qu’il est vraiment important de résoudre le problème à la base, et que des régimes restrictifs sur la durée ne sont pas à promouvoir, car notre système doit réapprendre que les choses ne sont pas blanches ou noires, mais nuancées.
Bien sûr, au début cela peut paraître compliqué, mais petit à petit on retrouve notre lien avec la nature et on peut faire confiance que notre corps est bien fait, en intuitions et pour tendre vers la guérison.

Brunet
4 années il y a

Il me semble que les produits laitiers sont nécessaires pour un équilibre alimentaire.
Mais pour moi, étant en obésité, je me permets seulement un yaourt ou fromage blanc à 0% une fois par jour. Est ce trop ?
Cordialement

Le Gall Claudine
4 années il y a

Bonjour,
Vous avez raison supprimer les produits laitiers est vraiment bon pour la santé. Ayant la maladie d’hashimoto depuis que j’ai supprimé les produits laitiers je n’ai plus d’eczéma dans le dos et sur mon majeur droit et ma minceur fait l’envie de toutes mes amies.

Michele
4 années il y a

Bonjour,
Depuis que j’ai supprimé les produits laitiers, je souffre plus d’arthrose dans les genoux : j’ai repris le jogging er je viens de faire le tour du Mont Blanc à pied. J’ai perdu 4 kilos et mon poids se maintient.

Jo kaddouch
4 années il y a

Bonjour
Tout d abord merci pour ses lettres très instructives que je lis avec bcp d intérêt !
Je ne mange plus de fromage ni produit laitier depuis des années sauf vraiment exceptionnellement et tout ce que vous décrivez est vrai pour moi
Merci au plaisir de vous lire
Cordialement

Daniel
4 années il y a

Bonjour. Est ce que dans les produits laitiers vous considérez aussi les produits à base de lait de brebis et de chèvre ? Merci pour votre réponse
Cordialement
Nathalie

Mesloise
4 années il y a

Je vais me désabonner. Beaucoup de questions , jamais de réponse , ce n’est pas crédible. Ce site me paraissait sérieux , mais c’est du pipeau , pipeau pour nous faire acheter des tas de trucs inutiles . Ce « docteur » joue avec nos peurs , et ce n’est pas sain, voire malhonnête.

Paulette Rainville
4 années il y a

Bonjour, j’aime vos articles, mais parfois ils me semble nt un peu incomplet pour mes besoins.

L’article sur les produits laitiers est très intéressant, sauf que pour moi, qui ne bois qu’un soupçon de lait dans mon café et qui ne mange qu’occasionnellement du fromage, je ne suis pas mince !!!!! Loin de là. Que pouvez-vous me suggérer. Je dois vous dire que je prends du calcium liquide tous les jours et un comprimé de 20mg de micardis pour la haute pression.

Merci de me lire

Sandrine
4 années il y a

Bonjour,
Je ne mange plus de fromage mais yaourt et fromage blanc matin midi 4h et soir et j’ai pu remarquer que le transit se fait mieux.
Attention nature aussi bien yaourt que fromage blanc

Clément Jutras
4 années il y a

Que pensez-vous du yogourt nature?

Thierry DUBOIS
4 années il y a

Il y en a marre des castrateurs de toutes sortes !
Je pèse 56 kg pour 1,65 m.
Je pête la forme
Je digère bien.
J’ai une peau de bébé,
Je n’ai pas d’asthme,
et je n’ai pas la sensation que mon odeur gêne à ce point mon entourage !
et vous voudriez que j’arrête les produits laitiers que je consomme plusieurs fois par jour pour mon plus grand bonheur ?
N’y aurait-il pas les lobbies « vegans » derrière tout ça ?
Arrêtez de vouloir mettre tout le monde au régime de ceci ou de cela avec des théories à l’emporte-pièce qui ne tiennent pas compte des réalités de chacun. La vie que vous nous proposez ne m’intéresse pas !

ELisabeth Maassen
4 années il y a
Reply to  Thierry DUBOIS

Il y a aussi la possibilité de faire des compromis. L’organisme humain adulte n’a plus les enzymes nécessaires à l’absorption du lait et de ses dérivés.
Comment mettre le compromis en oeuvre ?
Par exemple: j’ai arrêté le lait sur les conseils de mon homéopathe pour venir à bout des petites infections hivernales.Et ça marche ! Remplacé par lait d’amande et de soja. Idem pour le yaourt. Mais devant un bon plateau de fromage ( pas tous les jours , évidemment. Cela reste exceptionnel. ) je ne refuse rien ! Comme en toute chose, pas d’extrême ni d’extrémisme, mais du bon sens….

Coline
9 mois il y a
Reply to  Thierry DUBOIS

Je suis entier d’accord avec vous
Coline

Jimmy Durand
9 mois il y a
Reply to  Thierry DUBOIS

Vous n’êtes pas obligé d’appliquer si votre  santé va bien comme il est dit un individu ne fait pas  l’autre moi je prendre que ce qu’il me concerne et me convient ●

Jocteur-Monrozier
4 années il y a

Bonjour,
Ce que vous dites à propos des « FROMAGES »est tout à fait vrai!Cela fait deux ans que je ne prenais plus aucun produit laitier sur le conseil de mon généraliste et j’ ai perdu les 5 kilos que j’avais pris!D’autre part votre revue est épatante pour enrichir notre faible connaissance ds le domaine de la connaissance.Mercibeaucoup!

Jérody
4 années il y a

Bonjour,
Je bois 1 verre de lait sans lactose par jour, Merci de m’indiquer si je peux continuer ?
Je mange 2 yaourts Activia nature par jour que je sucre avec un peu de confiture ????
Je mange également 30 à 40 gr de fromage après le repas du midi ???
J’ai 8 kg a perdre, que faire ????
Merci pour votre réponse

Thierry DUBOIS
4 années il y a
Reply to  Jérody

Si tu veux de vraies réponses, je te conseille d’aller les chercher ailleurs qu’auprès des « illuminés » de cette sorte qui font de quelques cas particuliers ne généralité !

Litredelait
9 mois il y a
Reply to  Thierry DUBOIS

Visiblement toi aussi tu généralise peu-être es-tu un <illuminés>

REBOURS
3 années il y a
Reply to  Jérody

Le lait de vache c’est pour les petits veaux
NON?

Jimmy Durand
9 mois il y a
Reply to  Jérody

QUE FAIRE continue et tu auras 16 kg à perdre

Jean-Denis Coupé
4 années il y a

Attention de ne pas confondre les généralités et les natures différentes de chacun. Nous n’avons pas tous les même besoins; La clef est de se connaître, il n’y a pas de remède miracle ni de comportements type. Nous sommes tous différents sur une base semblable. Les produits laitiers son nocifs pour certains et un besoin pour d’autres. Tout est question de mesure.
Écoutes, regardes, médites là est la Médecine vraie, toutes les idéologies sont fausses extraites seulement d’une part de vérité. Nous ne sommes pas des machines mais des êtres sensibles, des jours comme ça d’autres autrement, attention généraliser c’est raccourcir.
le lait n’est pas le fromage, tous les fromages sont différents, c’est de l’écologie manger ce qui  »pousse » chez-vous en adaptant vos besoin à vous à l’écologie de votre existence.
Soyons sensibles !

Nadine Affognon
4 années il y a

Bonjour. Même le lait écrémé est mauvais pour le régime ?

Redouane
4 années il y a

Mon médecin traitant m a déconseillé tout les produits laitiers et je me sens mieux j ai le diabète type 2.

MONIQUE WEBER
4 années il y a
Reply to  Redouane

Bonjour, je suis dans le même cas que vous.
Diabète de type II et en plus surpoids.
Le même conseil avec en plus : ne plus manger de pain avec 30 gr de fromage mais une salade.
Eviter le lait de vache, privilégier la chèvre.

Litredelait
9 mois il y a

Ce n’est plus du lait mais de l’eau teintée cher pour de l’eau

Danielle
4 années il y a

Je peux témoigner que plusieurs personnes autour de moi et notamment mon amour, après s’etre Résigne à diminuer de façon notable ou supprimer complètement les laitages, ne souffrent plus d’arthrose, ne se plaignent plus de grosses fatigues ni besoin de faire la sieste après le repas de midi et les toux chroniques ont disparues.

Redouane
4 années il y a
Reply to  Danielle

Même chose pour moi je n’ai plus envie de faire la sieste à midi d habitude à 12h00 j ai envie de dormir de que je mange.

Martine Tipper
4 années il y a

Suite à votre article sur produits laitiers pouvez vous préciser sI I, concerne lait et produits chèvre et /où brebis
Merci

Philippe
4 années il y a

Bonjour Eric,
Mais qu’en est-il du kéfir de lait? Il est considéré comme l’un des meilleurs probiotiques, recommandé dans les régime anti-cancer, recommandé contre l’osteoporose? Est-ce à cause de sa vitamine K?
Cordialement
Philippe

Choquet
4 années il y a

bonjour
je découvre cet article en en cherchant un autre ; j’ai suivi le régime « chrono nutrition » et il m’était conseillé de prendre 60 g (voir 90 g) de fromages (toutes variétés) au petit déjeuner ; je me suis régalée pendant 3 mois et ai perdu 4 kg ; en plus du fromage j’avais droit à 10 g de beurre ; j’ai contrôlé mon cholesterol, triglycerides, urée ; mes taux étaient aussi bons qu’auparavant. je signale que je suis soignée par pharmacopée chinoise pour un problème de thyroide ; j’ai arrêté mon plan alimentaire car perte de poids souhaitée obtenue ; vous avez écrit un article sur la chrono nutrition que vous testiez et que vous ne sembliez pas contester malgré quelques restrictions ; quelle est votre position à ce jour.
merci de vos commentaires ; cordialement
Suzanne

Odile
4 années il y a

Bonjour, Intolérante au lait depuis ma naissance et aussi à la viande de veau , parfois je satisfais des envies de fromages et à chaque fois le même résultat perte de cheveux et ongles cassants … calcium du lait à revoir ! bon pour les veaux …

Latrasse catherine
4 années il y a

Bonjour
Que pensez vous du lactobacillus gasseiri ?
Merci de répondre.

Maryse
4 années il y a

Je dois être, comme on dit, l’exception qui confirme la règle ! Cela fait plus de 40 ans que je ne bois plus une goutte de lait, je mange moins de 100 g de fromage par semaine, je ne consomme pas de yaourt, la seule odeur me donne envie de vomir … et pourtant, je n’arrive pas à perdre les 10 kg que j’ai en trop, je n’ai pas beaucoup d’énergie … bref, je ne ressens aucun des bienfaits dont vous parlez.

Dumay
4 années il y a
Reply to  Maryse

Parce que vous compensez par autre chose;sucres,céréales,pain,pâtes ,peut être charcuteries…..il faut arriver à manger un peu de tout , beaucoup de légumes crus et cuits ,ne pas grignoter , pas de régime ,mais dans l.´assiette il doit y avoir le choix pour ne pas avoir faim; mais surtout arrêter de penser sans arrêt à la <>,c’est la quantité qui empêche de maigrir et le stress d’avoir faim…bon courage

Ali Benaissa
4 années il y a
Reply to  Dumay

Il y a 2 ans j’ai arrêté le sucre ajouté sous toutes ses formes.En peu de mois (je n’ai pas noté exactement combien car je ne m’attendais pas à quelque chose de remarquable) ,j’ai perdu 10 kg de façon définitive,alors que je ne cherchais pas spécialement à maigrir (je l’ai fait car j’avais cet objectif en tête depuis des années déjà)
Je précise que je mange sans scrupule tous les fruits, en particulier les dattes que j’adore.
Par contre plus de jus en bouteilles ,ni confiture,ni soda,mais je ne me prive pas de pain (complet bio en général) ,et je prends un peu de miel au petit déjeuner.
Lait écarté depuis des années, rarement un ptit fromage de chèvre.
Voilà ,peut-être que cette expérience pourrait convenir à d’autres aussi.
Avec tous mes voeux de santé à tous.
Ali

Litredesucre
9 mois il y a
Reply to  Ali Benaissa

ALI le sucre il est très bon!! De le doser voir le(supprimé)les fruits et les légumes en contiennent suffisamment