3 conseils si vous tombez malade cet hiver

Votre serviteur était malade ces derniers jours.

Une infection aussi sévère, ça faisait 10 ans que je n’en avais plus connu.

Entre deux rêves hallucinatoires, je me suis fait la réflexion suivante :

Notre corps est parfaitement équipé pour combattre ces infections tout seul : sans médicaments, et sans même nous demander conseil.

D’ailleurs il pilote la contre-attaque sans l’intervention de notre volonté consciente :

« Envoyez des globules blancs (surtout des lymphocytes) pour couper les vivres aux envahisseurs. »

« Créez une bonne inflammation. »

« Laissez monter la fièvre pour tous les tuer. »

La seule chose que nous ayons à faire, c’est ne pas merder (pardonnez-moi l’expression). Et c’est pas gagné…

« Mais… ! Vomissez-moi ce sandwich qu’il vient d’avaler. Il perturbe notre travail. »

« Enclenchez le mode satiété/anorexie. S’il mange ces cochonneries, cela va renforcer l’ennemi ! »

« Donnez-lui sommeil. Qu’il nous laisse travailler en paix. Et puis ajoutez lui des courbatures pour qu’il reste allongé, l’animal ! »

« Il manquerait plus qu’il prenne des anti-inflammatoires ! »

La vérité, c’est qu’en cas d’infection, notre volonté consciente a plutôt tendance à freiner notre prompt rétablissement.

Instinctivement, on cherche à faire baisser la fièvre alors qu’elle est conçue pour cuire le virus.

On veut une pilule pour faire disparaître la douleur, alors qu’elle signale que notre corps n’est pas en train d’abandonner le combat.

On fait semblant de ne pas être malade, on continue à vivre comme si de rien n’était. Ça fait que la convalescence dure plus longtemps. Sans compter les personnes qu’on va contaminer par ignorance des règles de quarantaine.

Règle de base : Ne fuyez pas le combat !

 

Quand vous subissez une infection virale, votre système immunitaire passe en mode combat. Ce mode peut être éprouvant pour vous, entre fièvre, fatigue et douleurs. Mais il est essentiel de ne pas fuir le combat.

Vous pourriez prolonger, voire aggraver l’infection !

Il faut vous fier aux signaux que vous envoie votre corps. Si votre appétit diminue, mangez moins. Les vertus curatives du jeûne, même partiel, ne sont plus à prouver.

Lorsque vous jeûnez, le système immunitaire se consacre entièrement à la destruction des virus qui détériorent les tissus de votre organisme.

Les cellules de défense ont un accès facilité aux tissus par la circulation sanguine quand vos vaisseaux sont nettoyés. On parle d’autolyse.

En plus, le jeûne accélère le recyclage des cellules immunitaires endommagées. La régénération rapide de votre système immunitaire le rend plus efficace… Et accélère donc la guérison !

La majorité des études s’accordent à dire que le jeûne n’est vraiment utile que pendant la phase aiguë de la maladie – soit quelques jours – mais pas au-delà.

Ce jeûne est l’occasion pour vous de boire beaucoup d’eau. Si vous avez de la fièvre, vous perdez beaucoup d’eau – attention à la déshydratation !

Comment s’alimenter sans que ça profite au virus

Contre le rhume ou la grippe, la soupe à l’ail est votre meilleure alliée. En effet, l’ail frais est à la fois antiviral, antibactérien et antifongique…

Or, lorsque vous souffrez d’une infection virale, vos défenses immunitaires sont amoindries, et le risque de développer simultanément une infection bactérienne augmente. Avec l’ail, vous combattez toutes les infections de front.

Je vous recommande aussi le bouillon de volaille. Depuis des siècles, on le considère comme un incontournable de la diète du malade.

Ce bouillon est facile à manger quand on est malade, et contient de nombreux minéraux, vitamines et protéines. Ces sont des briques indispensables à votre corps pour tenir le siège.

Ce sont notamment les protéines qui vont aider votre corps à combattre l’infection. Avec une alimentation riche en protéines (œufs, viande maigre, poisson blanc, légumineuses…), vous améliorez le renouvellement de vos globules blancs. Ce sont les « soldats » de votre organisme, en première ligne contre les infections.

Plus vous produisez de globules blancs, plus le virus sera en minorité.

Le ginseng lui aussi augmente la production de globules blancs. Il donne un coup de fouet à votre système immunitaire. De plus, il réduit votre production de cortisol, ce qui permet au corps de mieux se défendre en situation de stress.

La vitamine qui terrasse les infections

Si vous devez privilégier des aliments pendant une infection virale, choisissez ceux qui contiennent de la vitamine C (voir liste ci-dessous).

Sa réputation n’est plus à faire. La vitamine C :

  • Détruit les virus
  • Détruit les bactéries
  • Neutralise les toxines virales et bactériennes
  • Stimule la fabrication de lymphocytes
  • Elle combat même le cancer !

Vous voyez : la vitamine C est le kit « tout-en-un » de la lutte contre les infections. C’est pourquoi vous devez privilégier les aliments qui en contiennent. Je vous suggère par exemple :

  • Les poivrons (de toutes les couleurs)
  • Les agrumes
  • Les herbes aromatiques (persil, thym)
  • Les jus de légumes

Autrement, vous pouvez aussi prendre 2 g de vitamine C liposomale (liposphérique). L’intérêt de la forme liposomale est qu’elle est entourée de graisses (lipides). Les lipides protègent la vitamine lors de son passage dans votre estomac… ce qui lui permet d’arriver intacte dans l’intestin, prête à être absorbée.

N’oubliez pas : votre corps est aux commandes. Ne lui compliquez pas la tâche !

Je souhaite un prompt rétablissement à tous les malades cet hiver !





Consulter les sources :

Cell Stem Cell. 2014 Jun 5;14(6):810-23. doi: 10.1016/j.stem.2014.04.014.

Dailymail – NAOMI COLEMAN, What you should be including in your diet when you are ill 

Healthline – 15 best foods when sick

Luc Bodin – Actions de la vitamine C dans les infections

Vitamine C


0 0 votes
Évaluation de l'article

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

63 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Lisa D.
1 année il y a

Merci, mille fois merci pour vos précieux conseils très pertinents… Tout ce que vous mentionnez, pour renforcer son système immunitaire, est parfaitement véridique ! Mon compagnon avait déjà appliqué cette « recette » quand les premiers symptômes grippaux sont apparus, le mois dernier (bien avant la déclaration de guerre de ce maudit Covid – 19)… Bien lui en a pris, puisqu’il est totalement guéri… A bon entendeur, salut !

TOUSSAINT corinne
2 années il y a

merci pour tout ces conseils qui sont pour moi déjà utilisés depuis bien longtemps. Petite astuce pour bien digérer les légumineuses, on peut ajouter une cuillère à café de bicarbonate dans l’eau de cuisson

Chabloz Geisel
2 années il y a

Bonjour,
Je me permets de vous poser trois questions : quand la personne souffre de bronchectasies et qu’elle doit impérativement ingérer des antibiotiques sinon c’est la pneumonie assurée que pouvons-nous faire ?
Que proposez-vous à la personne qui souffre d’une maladie auto-immune, comment booster son immunité sans diminuer son fragile équilibre ?
Et troisième question, laisser monter la fièvre, que proposez-vous à la personne dont le cœur fait de l’arythmie lors d’infection et de forte fièvre ?
Je suis une adepte des médecines douces, donner à son corps la possibilité de se défendre naturellement. Mais dans certaines situations c’est trop risqué.
Votre lettre peut induire un mauvais comportement médical pour certain.
Merci de me répondre. F.

Djaafar
2 années il y a

Tout d abord une bonne et heureuse année monsieur Muller la santé bien sur vous qui nous donner des conseils . Je voudrais vous dire que cette lettre tombe à pic à cause des virus rhume sinusite on a besoin de conseils naturels . Donc j en ai profité pour envoyer ces précieux conseils à mes garçons .merci monsieur Muller de consacrer tant de temps pour nous . C est votre passion sûrement.

Brigitte
2 années il y a

Merci! Pour tous vos précieux conseils de santé. Vous êtes très intéressant à lire

brando
2 années il y a

Le bouillon de volaille contient des acides gras
saturés, ce n’est pas le « top » pour la santé.
La vitamine C, OK, mais ne pas oublier la vitamine D qui régule l’immunité, sans oublier
le cyprès (EPS de noix de cyprès) qui diminue
la réplication virale, et l’Echinacée (pas plus de 15 jours consécutifs) qui a un effet immunostimulant, et les infusions de thym,
avec clous de girofle, cannelle, fleurs de sureau, peuvent être complémentaires, sans oublier les applications sur le thorax d’huiles
essentielles de ravintsara, immunostimulante,
d’eucalyptus radié et d’arbre à thé si infections ORL, ou d’eucalyptus globulus et de myrte verte si infections pulmonaires, diluées à 50% dans de l’huile de noisette ou de macadamia.

camille caupin
2 années il y a

une vieille dame hyperactive de 80 ans à la fois commerçante et restauratrice m’a scotché quand je lui ai demandé le secret de sa forme inoxydable. « l’eau bouillante, petit. Au moindre rhume ou début de grippe, je me prépare un grand bol d’eau bouillante que j’absorbe dans mon lit aussi chaude que je peux. j’attrape une méga suée, je dors, et le lendemain matin je suis sur pied. infaillible à 80 ans!

camille caupin
2 années il y a

l’eau bouillante panacée

dolhem
2 années il y a

eh bien comme c’est bizarre : depuis 7 ans je n’avais pas eu de rhume – non plus – et là je viens d’en avoir un (j’ai dû attraper ça chez le docteur )— chez qui j’ai été juste pour un renouvellement d’ordonnance !!
on devrait prendre plus de précautions (avec par ex des masques) — à mon avis !
et puis il n’y a pas assez d’hygiène dans les magasins – (les caddies ne sont pas nettoyés) !!

bonne année

bien sincèrement !
Anne Dolhem

Christina Holmgren
2 années il y a

Bonjour Dr. Muller,
Tout d’abord, j’apprécie énormément vos lettres qui sont non seulement intéressantes et pleines de ressources, mais également dénuées d’intérêt commercial ou il faut a tout prix vendre un produit. Rare et cela témoigne de grande intégrité/sincérité! C’est toujours tres ‘reposant ‘ de lire de vos lettres car je ne ressens pas de stress me poussant à acheter.

Et merci pour cet article, je viens de passer le 1er au lit avec 39,5 se fièvre et angine, sans appétit. J’ai laissé faire la nature en prenant un antibiotique naturel contenant de l’occimum sanctum – dont personne ne parle – j’ai dormi, ni mangé ni pris de comprimés contre la fièvre. Deux jours après, la fièvre est à 37,5 , toujours pas d’appétit donc, après votre article, je ne mangerai que lorsque j’aurais faim.

Encore un grand merci pour vos articles enrichissants et désintéressés.

Fabrice Wolff
2 années il y a

Merci pour ces conseils, j’ai la coqueluche et je me soigne avec des produits naturels, tout le monde veut m’envoyer chez le médecin pour me faire prescrire des antibiotiques. Non merci. Je continue à écouter mon corps. Seule les inconfortables quintes de toux qui coupent la respiration et donnent des nausées me stressent.

Gilles Samson
2 années il y a

excellents conseils que nos grand mere enseignait

Thérèse
2 années il y a

Super top votre article
Garantie 1000% de bien guérir
Méthode appliquée lorsque j’avais
12 ans avec une pneumonie à 41,5°
et jamais de récidive
Continuez à publier, je souhaite
que plus de lecteurs puissent non seulement
vous lire mais aussi appliquer ces règles élémentaires.

Trochu
2 années il y a

Merci, vos conseils sont très utiles en cette période

Bernard Deso
2 années il y a

Super les conseils du chef !!
A Taïwan le personnel soignant se chauffe au moxa plusieurs fois par semaine le point 38Vb. En cas d’attaque virale.
Il se situe à 4 distances au dessus de la malleole externe sur le côté du péroné.
4 distances = les 4 doigts de la main plus l’épaisseur de votre pouce.
Bonne santé
Bernard

boulanger
3 années il y a

m

GUEGUEN lUCILE
3 années il y a

Je suis abonnée à votre journal mais tous vos commentaires m’intéressent. J’avance à mon rythme, entre vos conseils, les huiles essentielles et Santé corps, Esprit. Avec les trois pleins de bons conseils que je suis dans la mesure de mes possibilités. Merci pour vos précieux conseils.

Aioly
3 années il y a

En fin d’automne songer à renforcer l’énergie du Poumon par la chromatothérapie, puis l’énergie du Rein en début d’hiver. Votre « terrain » sera rééquilibré au plan énergétique et ainsi les virus ne pourront pas s’installer. Combattre c’est bien mais éviter la guerre c’est encore mieux!

courant
3 années il y a

bonjour merci pour le message , mais l’ail comment faut il le consommer frais mais estomac ou intestin sensible? cuit comment simplement bouillon ? (ebulition puis 10 mn feux doux?)

Pascale Borgnet
3 années il y a

Monsieur Müller,
Je tiens à vous dire à quel point je suis heureuse d’avoir découvert vos lettres d’informations et de conseils. J’en parle tout le temps autour de moi et les transfère dès que je peux.
Dans ce monde où nous sommes traités comme des cobayes et des imbéciles par les lobbys et les politiciens, vous me redonnez espoir.
Je ne vous dirai jamais assez merci, et, comme cette dame, je voudrais pouvoir vous dire de vive voix à quel point je vous suis reconnaissante de faire ce magnifique travail !

Pascale Borgnet
3 années il y a

Monsieur Müller, je tiens à vous dire à quel point je suis heureuse d’avoir découvert vos lettres.
Je pense que tout le monde devrait avoir les informations et conseils que vous donnez. J’en parle toujours autour de moi et transfère ces lettres dès que je le peux.
Dans ce monde où nous sommes traités comme des cobayes et des imbéciles par les lobbys et les politiciens, vous me redonnez l’espoir.
De tout coeur merci à vous, vous faites un travail magnifique !

TEB
3 années il y a

bonjour et MERCI pour tous ces mails……………….mais si je suis malade cet hiver, je pourrais peutêtre profiter de tous vos conseils, mais difficilede garder la forme en ces temps de pluies et tempêtes
BONNE JOURNEE A VOUS TOUS

Valente
3 années il y a

Merci mr Müller, d’ excellents conseils qui sont tjr les bienvenus. Cordialement
mr Valente

TISSERAT Claude
3 années il y a

Voilà 2 ans que je me bats contre un cancer de la vessie en suivant ces préceptes, et je ne m’en porte pas plus mal. J’ai refusé de me faire opérer. J’ai toujours ma vessie et ma prostate, merci, ça roule …. J’ai 60 ans.

Odile
3 années il y a

En prévention de tout rhume et autre attaque hivernale, je prends de l’echinacea ( gouttes ou comprimés. La marque A.Vogel est de très bonne qualité) et 2 g de vitamine C par jour, de Octobre à Avril. Si toutefois, je sens un début de rhume, ou même de simples frissons, j’avale 1 g de vitamine C, toutes les heures, du lever au coucher, pendant une journée. Si cette méga prise de vitamine C déclenche une diarrhée, je réduis les doses, ou je les espace plus dans le temps. Cette cure est vraiment efficace, mais il est impératif de la faire des le début des symptômes. Ne les laissez pas se développer !

vraiment efficace

AUMONT Jean-Pierre
3 années il y a

Le problème avec toutes les judicieuses questions c’est que nous ne pouvons connaitre les réponses . Sans rancune merci beaucoup .

Yvette
3 années il y a

Merci pour tous vos conseils qui sont toujours très utiles. Quelque fois, c’est des rappels qui nous ramène à l’ordre. En ce monde d’aujourd’hui où l’égoïsme est poussé, c’est un plaisir de partager vos conseils. Bon courage et bonnes fêtes de fin d’année ?

Peyrebere
3 années il y a

Merci pour vos bon conseils.. Votre lettre est efficace, et utile…Je vous en remercie…Je vous souhaite des bonnes fêtes de fin d’Année….Cordialement….

morice antoine
3 années il y a

Merci pour les conseils santé !
une bonne plante adaptogène et immunostimulante (rhodiole ,eleutherocoque;ginseng par ex;)
une bonne cure de probiotique suivi d une alimentation riche en pré-biotique
une bonne « vidange hépatique » (vive le curcuma;radis noir; chardon marie;)
et du sport en prise quotidienne…
voilà ma recette !
bien à tous

Ange-Aimee
3 années il y a

Bonjour!
Merci infiniment je vous souhaite de joyeuses fêtes santé,Paix,succès,Amour,ainsi que tout vos proches.

Pierrette
3 années il y a

Merci pour tous les bons conseils !
Joyeux temps des fêtes et que la nouvelle année nous apporte le bien être de vivre en bonne santé..
Merci sincère !

charvet
3 années il y a

comment fait on lorsque l’on n’a plus de defenses immunitaires…!!!???

Cazal Laurent
3 années il y a

Merci beaucoup pour vos conseils avisés et pour votre gentillesse de prendre de votre temps pour nous. Instinctivement, je pratique cette démarche, mais j’ai de la difficulté à la faire adopter à mes proches; j’en ai fait une copie dans mon Drive pour la ressortir facilement quand la nécessité se fera sentir, et la faire lire aux intéressés (nul est prophète en son pays).

gandouin
3 années il y a

Vous pré

Kmar
3 années il y a

Bonjour!
Merci pour tout vos conseils précieux !
Adepte des soins aux plantes, moi j’ai toujours du thym que je ramène de Tunisie ( très fort), pour passer un hivers tranquille ! N’arrêtez surtout pas vos bons conseils: à notre époque on en a besoin, plus que jamais!! Merci

Nicky
3 années il y a

Bonsoir, une question pas directement liée aux infections, mais plutôt sur le jeûne. Mon mari a un anévrisme sur la crosse de l’aorte de 58 mm pour l’instant on ne parle pas d’opération. Le jeûne pourrait-il être bénéfique et aider à la diminution de cet anévrisme, peut-être y aurait-il des H.E. ou de la phyto pour aider à cette diminution. Merci par avance pour votre réponse. Bien cordialement.

Borel
3 années il y a

Merci pour ces conseils judicieux et faciles à suivre.

Larroze
3 années il y a

L’ail…C’est super ! Mais,
Il faut consommer plusieurs gousses par jour et , de préférence  » de l’ail frais et cru », ce qui n’est pas évident…
A ce moment, cela devient très efficace.

JOANNES
3 années il y a

Merci pour tout !
Mais pourquoi voulez-vous que « je tombe malade » ?

FERRE
3 années il y a

Je crois que c’est la première fois que vous parlez de la vitamine C Liposomale. Bravo !
Pour ma part, depuis que je l’ai découverte, je ne suis plus jamais tombée malade et je n’ai jamais été autant en forme !

Péneau
3 années il y a

Merci à Eric Müller pour ce rappel d’une chose évidente et trop oubliée, notre organisme est équipé pour lutter contre ces infections de l’hiver.
Il y a quelques décennies encore, on « gardait la chambre » 2 ou 3 jours, donc au lit à dormir beaucoup, en surveillant la fièvre plus qu’on ne cherchait à la supprimer, on absorbait seulement bouillons et tisanes, et on se rétablissait pour un retour à l’école ou au lycée à la suite……(c’est du vécu et la position du médecin de famille à l’époque, fin des années 40, début 50….)

Cath
3 années il y a

Bon je suis tombée malade : trachéite. Je n’ai pas eu recours aux antibiotiques. Je n’ai pas eu non plus recours aux anti-inflammatoires. J’ai jeîné pendant 3 jours et perdu 2 kgs. La fièvre est tombée après 3 jours. Mais j’ai souffert de la gorge et toussé pendant des jours et des jours sans que rien ne se calme. Alors je n’ai pas eu le choix que de recourir au sirop anti-tussif et au spray désinfectant. Et soyons honnête, autant le mal de gorge s’est passé autant il me reste une petite toux et un léger chat dans la gorge. Ne rien faire ne suffit donc pas toujours pour se remettre …

Nadia
3 années il y a

Merci pour vos précieux partages et conseils! J’adhère totalement mais une question me taraude… Comment faire quand il s’agit de nos petits bouts de choux? … le mien vient d’avoir 6 mois. Je l allaite toujours et nous avons commencé la diversification alimentaire.

francoise Laarman
3 années il y a

Cher Eric
J’adore vos lettres et me rue dessus. Je suis point par point vos conseils si judicieux.
J’aime la concision et la clarté de vos lettres.
Je fais tous mes bouillons en pensant à vous.
J’aimerais tellement pouvoir vous le dire de vive voix Et vous embrasser bien fort pour tout le bien que vous me faites
Françoise de Tourcoing

HAZZOUT Catherine
3 années il y a

Depuis que je prends le lifepack associé aux marine OMEGA (Produit Pharmanex) je peux vous dire que j’ai une pêche d’enfer. Ces produits sont brevetés et exceptionnels. Je m’en suis faite une ambassadrice, Ces produits ne m’empêchent pas de suivre vos conseils, mais je vous assure que ces produits PHARMANEX m’aident chaque jour, et je retrouve une pêche d’enfer. Du coup je défends cette cause qui doit être partagée pour l’intérêt des patients, surtout ceux qui sont fragilisés par le cancer.

Christine Bruson-gmiza
3 années il y a

Merci pour vos conseils.
En ce qui me concerne, je ne suis jamais malade au point d’être clouée au lit. C’est sans doute grâce à vos conseils nutritionnels et aux compléments alimentaires que je prends quotidiennement et aux nettoyages du foie que je pratique depuis des années.
Bien à vous.

jocelyne
3 années il y a

Pour le ginseng, d’après certaines recommandations : attention si l’on a eu un cancer hormono dépendant…..Est-ce vrai ?

brando
3 années il y a
Reply to  jocelyne

Bonjour, Joselyne,
Le Ginseng contient des stérols végétaux
à savoir des oestrogènes, donc à éviter en
cas d’antécédents de cancer du sein, de l’utérus, des ovaires, et de la prostate, et aussi, surtout, pendant un cancer, quelque il soit, dans la mesure où il stimule la réplication de l’ADN de toutes les cellules
ainsi que des virus.

Suzanne Dricot
3 années il y a

Merci ! Vos informations sont précieuses.
Cordialement,
Suzanne

goaer
3 années il y a

« Le ginseng … De plus, il réduit votre production de cortisol, ce qui permet au corps de mieux se défendre en situation de stress  »

Ne vaut il mieux pas augmenter le cortisol pour se défendre contre le stress ?

Elodie
3 années il y a

Je suis enceinte et j ai la crève depuis la semaine dernière… bien sûr hier j avais envie de crêpes… qui ne sont pas vraiment conseillées !
Je vais bien me tenir à une cure de jus de citron miel et me faire des soupes à l ail. Car en règle générale je guéri assez vite mais la ça dure et risque de durer encore.
Merci pour votre lettre qui tombe à pic. car même si je sais tout ce que vous avez dit, j ai tendance à ne pas mettre en pratique.. un rappel s imposait !
Merci encore pour toutes vos lettres si intéressantes

Poulain
3 années il y a

Merci pour ses bons rappels mais j’aurais aimé avoir la recette de la soupe à l’ail,est-ce possible ?

BonnesFetes à vous tous et à 2018.

Simonigh ondine
3 années il y a
Reply to  Poulain

E vous propose Une préparation à base d’ails
Dans un bocal de contenance 500gr
Mettre 3 têtes d’ails épluché
1 petit oignon le tout coupé en morceaux mettre une grosse cuillère à soupe de gingembre et Une de curcuma .
Ensuite ajouter de l’huile de colza et d’olive moitié chacune afin de dépasser les ingrédients de 1cm vous mixez le tout dans le bocal et le tour est joué vous vous en servez en tartinade dans une salade etc… C’est excellent pour demeurer en bonne santé.